Autres sports

Le nageur américain Ryan Lochte a écopé d'une suspension de 14 mois pour avoir eu recours à une perfusion intraveineuse interdite, a annoncé l'agence américaine antidopage.

Lochte, 33 ans, a attiré l'attention de l'USADA en mai dernier après avoir posté sur les réseaux sociaux une photo de lui en pleine perfusion intraveineuse. Aucune substance interdite n'est en cause, mais le nageur américain a enfreint les règles antidopage car la perfusion intraveineuse n'est pas permise, à moins d'une hospitalisation ou d'une exemption.

L'USADA l'a suspendu pour une durée de quatorze mois, à partir du mois du 24 mai jusqu'en juillet 2019. Ce qui signifie qu'il manquera les Mondiaux 2019, organisé en Corée du Sud à partir du 12 juillet.

Lochte, six fois médaillé d'or aux Jeux Olympiques, avait défrayé la chronique durant les JO de Rio pour avoir inventé un faux braquage avec trois équipiers. Les quatre nageurs voulaient couvrir une soirée trop arrosée, pendant laquelle ils avaient vandalisé une station service brésilienne en état d'ivresse. Lochte avait été suspendu dix mois par sa fédération suite à ce scandale.