Autres sports

Incroyable cette scène qui s’est jouée ce jeudi matin aux championnats du monde de tennis de table à Halmstadt en Suède. 

La Corée du nord et la Corée du sud devaient s’opposer en quart de finale de la compétition féminine. Mais les deux délégations se sont présentées ensembles et ont décidé de ne pas jouer l’une contre l’autre. Mieux, la demande a été faite à l’ITTF de pouvoir, sous l’appellation Corée, être réunie pour jouer leur future demi-finale. "Nous étions en pleine réunion avec le bureau directeur de l’ITTF et j’ai directement expliqué la situation", explique le président Thomas Weikert. "Directement, tout le monde s’est levé pour offrir une standing ovation en faveur de ce geste posé par les deux délégations." 

Du côté des délégations coréennes, on se félicitait de l’enthousiasme rencontré par leur volonté de s’afficher désormais ensemble. "C’est le résultat du support que l’on espérait obtenir de la part de l’ITTF", expliquait Jong Chol Ju pour la République démocratique de Corée. "Maintenant, nous allons faire de notre mieux pour obtenir de grands résultats internationaux avec notre équipe réunie". 

De son côté, l’ancien joueur coréen Ryu Seungmin parlait d’une journée qui allait entrer dans l’histoire du tennis de table et il tenait lui aussi à remercier l’ensemble des membres de la fédération internationale qui avait permis de vivre un tel moment.

© DR