Sports US

La nuit dernière, les LA Clippers ont pris la mesure des Houston Rockets au terme d'un match serré et houleux (113-102).

Griffin (Clippers) et Mike D’Antoni (coach des Rockets) se sont invectivés à la fin des débats sur le parquet, chacun écopant de fautes. "Après qu'il m'ait frappé", assurait D'Antoni. "Je n'ai pas apprécié cela."

En tout cas, dans la foulée, selon des medias américains, Chris Paul, James Harden, Trevor Ariza et Gerald Green ont tenté d'aller dans le vestiaire des Clippers pour une explication plus musclée cette fois avec Austin Rivers et Blake Griffin. La sécurité du Staples Center est heureusement intervenue à temps.

Doc Rivers, entraîneur des Clippers, a noyé le poisson: "Toute l'équipe des Rockets n'était pas dans son vestiaire", a-t-il glissé. "Cela dit, c'est le jour de Martin Luther King; nous sommes non-violents..."

Heureusement, rien de repréhensible ne s'est passé. Mais les retrouvailles le 1er mars prochain risquent d'être on ne peut plus chaudes. Blake Griffin a décidé de s'amuser de cette polémique sur les réseaux sociaux en publiant un GIF du joker quittant un hôpital qui explosait...