Omnisports Après deux mois sans combattre, Toma Nikiforov est, enfin, de retour.

Deux mois se sont écoulés depuis le Mondial hongrois et sa défaite, en repêchages, face à l’Azéri Gasimov et revoilà Toma Nikiforov. Avec Abou Dhabi, le Bruxellois n’a pas choisi la facilité pour son retour à la compétition parce que ce Grand Chelem aux Émirats arabes unis est très relevé avec pas moins de sept judokas du Top 10 en -100 kg. Mais Toma n’est pas du genre à consulter la liste des engagés avant de décider de sa participation, d’autant que le choix est collégial puisqu’il est opéré avec le staff fédéral.

(...)