Omnisports

A Sion, en Suisse, le tirage au sort du tour élite de la coupe d'Europe de futsal est connu. Gooik se retrouve dans le groupe B.

Il se déplacera au Portugal pour tenter d'y décrocher la place qualificative pour le final four. Mais la tâche des Belges sera difficile, face à trois grosses équipes. En plus de l'hôte, le Sporting club du Portugal, ils devront prendre le meilleur sur le Dina Mouscou. Les Russes possèdent une grosse cylindrée. Dans cette poule, Zagreb est la formation la plus abordable, même s'il n'a plus de petit match à ce niveau de la compétition. "C'est un groupe difficile", lance Valentin Dujacquier, le défenseur de Gooik. "On va retrouver Diogo qui évolue au Portugal. Les Russes semblent un peu en recul, par rapport aux précédentes saisons, mais ils restent très forts. Il faudra tout donner. On n'a pas le droit d'aller faire de la figuration."

Ce tour se déroulera du 21 au 26 novembre. "On avait déjà participé à cette phase, il y a deux ans, à Pescara. Le club avait terminé 4e. Mais, cette année, le groupe dipose de plus de qualités. Il faudra être à la hauteur de l'événement."

Un avis partagé par le manager de l'équipe : "Ca va être très compliqué", lance Lieven Bart. "Mais tous les groupes sont difficiles. On va bien préparer cela. Il y a un an, le groupe s'était incliné 1-5 contre les Portugais. Il faudra faire mieux."