Omnisports Sauvés in extremis en Euromillion Volley League, les Brabançons Wallons veulent faire mieux cette saison qui démarre en septembre.

Plus d'un mois avant le début de l'Euromillion Volley League (contre Gand le 24 septembre), l'Axis Guibertin new look a repris le chemin des entrainements ce lundi. Andrej Urnaut qui n'avait pas été prolongé a laissé sa place à Filip Van der Bracht, déjà coach de la N2, pour qui c'était une première à ce niveau-là.

« Je n'étais pas stressé », sourit-il. « Je connais déjà pas mal de joueurs pour les avoir entrainés dans les autres équipes du club. »

Pour cette reprise, les Guibertins étaient presqu'au complet au Hall Jean Moisse. Seuls Guillaume Godart et un des Polonais, international canadien (il a la double nationalité) repris en sélection, étaient absents. Pour le reste chacun a pu découvrir ses nouveaux coéquipiers. Pas mal de nouvelles têtes ont en effet pointé leur bout de leur nez : Meurisse, Nguyen, Baeten, Dillien, Foret (jeune intégré au groupe cette saison)… pour un effectif plutôt noir-jaune-rouge (cinq francophones, quatre néerlandophones et deux Polonais).

« Ce genre de reprise permet de connaître les joueurs, surtout les nouveaux et pour eux de découvrir leurs coéquipiers », indique le coach. « De plus, certains n'ont plus touché la balle depuis quelques semaines, voire des mois. Cette première séance est donc important. Dès que la condition physique sera là, les entrainements seront plus intenses avec des phases comme en match. »

Repêché en Ligue A suite au refus du champion de Ligue B de monter en Ligue A, l'Axis Guibertin ne veut pas trop se fixer d'objectifs. Evidemment, les Brabançons ambitionnent de faire mieux que la dernière place du classement final de l'exercice 2016-2017 et les renforts ont été ciblés en ce sens puisqu'on retrouve des internationaux belge (Baeten) ou canadien. « Ceux qu'on a transférés ont en tout cas du talent. Ca va beaucoup changer cette année. »

Afin d'être fin prêts, quelques amicaux contre Zoersel, Anvers, Cambrai ou une équipe allemande ont été programmés.

La Nationale 2 de l'Axis Guibertin a de son côté déjà repris depuis le 2 août. « Ils s'entrainent moins, ce qui explique aussi cette reprise anticipée », souffle Eric Davaux alors que la Ligue A s'entrainera tous les jours sauf le mercredi.