Paris Sportifs

Le Namurois a remporté fin mai notre grand jeu en ligne Pronofirst 2016-2017. Nous l'avons rencontré sur son lieu de travail à Huy.

" Vous féliciterez l'équipe qui s'est occupée du jeu de ma part. Ils ont été super cette saison, toujours à l'écoute"  ! Laurent Gossiaux est un Wallon heureux qui grâce à ses bons choix, à DH.be et au site de paris en ligne betFIRST  partira cet été en vacances en famille sous le soleil de Sicile. " Nous avons choisi Syracuse comme destination. Les enfants ont bien travaillé à l'école... On va en profiter !"

Pronofirst , pour rappel, est un grand jeu de pronostics des championnats belge et européens. Chaque semaine, plusieurs milliers de joueurs s'affrontaient et pronostiquaient une série de choses, pas seulement le résultat final des rencontres. Toute une communauté s'est créée autour du jeu. Et à la fin des PO1, un grand gagnant était désigné. C'est donc Laurent qui s'est finalement imposé. Un peu au sprint final d'ailleurs... " A deux journées de la fin des playoffs, je me suis fait doubler en tête du classement. Heureusement, grâce au but de Michy Batshuayi qui a donné le titre à Chelsea, j'ai emmagasiné assez de points pour (re)prendre une avance définitive " se remémore Laurent.

"Je suis un acharné du Sporting d'Anderlecht"


Parlez-nous un peu de vous...

"Je suis greffier d'instruction au palais de justice de Huy. Cela fait environ dix ans que je pratique cette activité professionnelle. Pour le moment, je partage ma semaine de travail entre Huy et Liège. Je vis à Fléron, dans le pays de Herve, avec ma nouvelle compagne, sa fille et mes deux enfants. Je viens de fêter mes 40 ans en mai dernier. "

Quelle stratégie avez-vous mis en place pour remporter ce jeu ?

"Aucune en fait... J'ai pu compter sur la chance à un certain moment. Mon fils de 14 ans, Florian, m'a aussi donné un coup de main lorsque j'hésitais. Il m'a aidé sur des rencontres de bas de classements avec une approche différente qui m'a permis de gagner plusieurs fois. Je connais un peu le foot et les équipes. Je perçois leurs forces et leurs faiblesses. On joue sur ces paramètres..."

De manière générale, êtes-vous un adepte des jeux en ligne ?

"Surtout de ce jeu-là, à vrai dire. C'est un collègue qui m'avait mis la puce à l'oreille il y a deux ans. En plus, je suis abonné à la DH depuis des années... Non, je joue peu voire pas du tout en ligne, en tout cas pas pour de l'argent... Ce qui m'a attiré aussi, c'est qu'il n'y avait pas d’inscription préalable. Rapidement, je me suis pris au jeu. "

Qu’est-ce qui vous a fait le plus plaisir dans vos gains remportés ?

"Le premier lot: un chèque-voyage de 5.000 euros chez Neckermann/Thomas Cook. La famille a apprécié le cadeau ! Partir au soleil avec les enfants, cela fait vraiment plaisir. Nous avons choisi ensemble de partir en Sicile cet été. Et ce n'est pas tout... En tant que vainqueur de la seconde période de jeu, j'ai aussi remporté un week-end à deux pour aller voir un match dans la ville de mon choix !"

Vous avez déjà quel club vous voulez voir en action?

"Mon épouse m'accompagnera. Elle adore l'Italie mais je suis pas très fan du Calcio... Personnellement, mon choix était la Premier League. Disons que j'ai fait un compromis puisque nous irons probablement à... Barcelone ! On profitera aussi de la ville."

Êtes-vous supporter d'un club ?

"Je suis un acharné d'Anderlecht depuis ma plus tendre enfance... C'est le cas du fiston aussi d'ailleurs. Sans oublier nos Diables rouges que nous allons supporter à chaque rencontre à domicile. Nous faisons partie d'un club de supporters."

Dans la vie, vous êtes très foot ? Vous y jouez ?

"Je joue en vétéran dans mon club de toujours à Wartet. Le poids des années et surtout mes genoux et mes chevilles m’empêchent de pouvoir jouer chaque semaine. Le foot, c'est une vraie passion. Donc, on suit en famille tous les championnats et la coupe d'Europe aussi. Nous sommes de grands fans de ce sport."

Vous êtes resté en tête du jeu toute la saison ou cela s’est joué à un moment précis ?

"Le jeu se découpe en trois périodes: deux pour le championnat belge classique aller-retour; une pour les PO1. Durant la première période, je stagnais autour de la cinquantième place. Ensuite, de la seconde période à l'avant-dernière rencontre des PO1, je menais la danse. Ensuite, le deuxième classé m'a dépassé... Autant vous dire que nous étions tous fort stressés dans la famille... Cela s'est joué à une carte jaune et un but dans le championnat anglais dans les arrêts de jeu. J'ai gagné avec neuf petits points d'écart via des questions subsidiaires!"

Un mot pour finir ?

"Merci à la DH et à betFIRST car le jeu était très bien organisé. Il y avait toujours une personne de contact au moindre petit souci pratique. Gros coup de chapeau à l'équipe. J'espère que le jeu se poursuivra avec la coupe du monde en feu d'artifice en fin de prochaine saison ! "