Rugby Premier succès des Irlandais de l’histoire face aux Néo-Zélandais 40-29

Cela devait bien arriver un jour. Après 18 succès de rang (record), les All Blacks en sont plus intouchables. Ils ont chuté samedi soir à Chicago des œuvres des Irlandais 40-29. Pour la première fois de son histoire, l’Irlande a pris la mesure des Néo-Zélandais; une solide revanche quand on se souvient que Sexton et les siens avaient déjà failli s’imposer en 2013 alors qu’ils menaient 19-0 et qu’ils avaient été dépassés à la sirène.

Avec une équipe remaniée pour le premier test de la série automnale dans l’Hémisphère nord, les All Blacks ont été cueillis à froid par la marée verte qui profitait de l’exclusion temporaire de Moody à la 8e pour aplatir via Murphy et Stander en l’espace de sept minutes (15-5). Moala avait défloré la marque en début de match pour les Blacks. Les Irlandais enchaînaient en fin de première armure via un essai de Murray que transformait Sexton (25-8). La remontée fantastique et les essais de TJ Perenara, Ben Smith et Scott Barrett en seconde période ne changèrent plus rien à la physionomie du match et à l’exploit des Irlandais après 28 tests infructueux.

Le pays de Galles, submergé en première période, a échoué samedi à Cardiff dans sa tentative de briser sa série de 11 revers de rang contre l’Australie (32-8), qui lance parfaitement sa tournée. Le XV du Poireau était trop démuni pour pouvoir rivaliser, en dépit du retour de Leigh Halfpenny après 15 mois d’absence depuis une grave blessure au genou. Insuffisant pour ne pas quitter le Millennium sans un gros mal de crâne avant de se frotter à l’Argentine. Les Wallabies, critiqués après leur Four Nations mitigé en repartent, eux, rassurés avant d’aller défier l’Écosse.