Rugby Depuis près de sept ans, le XV de France va de désillusions en désillusions.

Souvent, des chiffres valent mieux qu’un long discours. Le constat qui suit est éloquent. En presque six ans, le quinze de France présente un bilan négatif. Sous Philippe Saint-André et Guy Novès, depuis janvier 2012, la France a cumulé 27 victoires, 2 nuls mais, surtout… 34 défaites. Soit une moyenne de 43 % de succès ! Depuis la finale perdue en octobre 2011, le XV de France va de désillusions en débâcles. Analyse d’un mal profond avant les deux tests, samedi et mardi, contre les… All Blacks.

Jean-Marc Lhermet, ancien directeur sportif et vice-président de Clermont, ne mâche pas ses mots : "La finale perdue en 2011, ce fut une énorme illusion. On n’aurait jamais dû sortir des poules. Ce n’est qu’un heureux, pour le court terme, et malheureux, pour le long terme, concours de circonstances. On a perdu un temps considérable, sûrement quatre ans, pour se poser les bonnes questions et faire la bonne analyse. Pour Serge Blanco, président de la ligue entre 1988 et 2008, le malaise est bien antérieur. Le rugby s’est professionnalisé en 1995. On a attendu 1998 en France pour s’y mettre. La collaboration n’a pas eu lieu entre les ligues et la fédération. On a commis une faute morale par rapport à l’équipe de France."

(...)