Running La première Gordon Highland clash, nouvelle course à obstacles, se tiendra le samedi 16 septembre à Ovivat

Champion d’Europe du relais 4x400 mètres en 2016 aux côtés de Jonathan, Kevin et Dylan Borlée, Julien Watrin, 25 ans, n’est évidemment pas un habitué des longues distances. Le porte-drapeau de l’athlétisme luxembourgeois fait cependant une belle exception en acceptant, à l’instar de Daniel Van Buyten ou encore du basketteur Stéphane Moris, d’endosser le costume d’ambassadeur de la Gordon Highland Clash, nouvelle épreuve dans le monde des courses à obstacles, dont la première édition se tiendra le samedi 16 septembre prochain à Ovifat, tout à l’est de la Belgique. Une épreuve qui se veut dynamique et innovante, n’ayant pas peur de se présenter comme "la plus grande course d’obstacles jamais organisée".

Inspirée de la guerre des clans qui déchirait l’Écosse voici huit-cents ans, elle se déclinera en deux distances, de huit et treize kilomètres, avec respectivement douze et vingt obstacles qui demanderont force, puissance, agilité et esprit d’équipe pour les surmonter. Ambiance guerrière et écossaise garantie.

Julien Watrin, on vous a découvert muni d’un kilt et une hâche à la main, le tout dans un décor médiéval, dans les premiers visuels de la Gordon Highland Clash. Voilà qui vous change des pistes d’athlétisme…

"En effet, même si le 400 mètres est une course relativement guerrière. (rires) Mais ce shooting de promotion pour la Gordon Highland Clash m’a bien plu. J’adore cette thématique des guerres de clans écossais. C’est quelque chose qui me parle et je n’ai pas dû me forcer. Les films ou les pubs qui évoquent cette ambiance, j’adore. À Dampicourt, mon club, on a d’ailleurs l’habitude de parler des Warriors dampicourtois aux Interclubs, c’est dire…"

Vous semblez convaincu. Vous verra-t-on au départ le samedi 16 septembre pour tenter de défier les obstacles ?

"Je serai présent, ça c’est sûr. Après, je suis un coureur de 400 mètres moi (rires) . Huit bornes, je ne fais jamais ça. Et treize, n’en parlons même pas. C’est un concept qui me plaît mais avec mes objectifs sur piste, c’est évidemment difficile à combiner. Reste que ma saison sera bouclée à ce moment-là et que le défi me tente bien. On verra donc, mais sur la petite distance en tous cas. Pour avoir été sur place, je peux vous dire que ce n’est pas rien comme défi. Il y a quelques belles ascensions sur le site (NdlR : qui héberge les pistes de ski alpin d’Ovifat). "

En tant que membre des Belgian Tornados, vous semblez néanmoins armé pour briller…

"Avec mes 80 kilos, j’aurais vraiment du mal à tenir la distance. Mais sur les obstacles, ça devrait aller. Vélocité, agilité ou mobilité sont autant de paramètres que l’on travaille pas mal au quotidien."

DÉTAILS DE LA COURSE D'OBSTACLES

Date et lieu

Samedi 16 septembre, à Ovifat (rue de la piste 1). Départ du 13 km à 10 h, puis par vagues successives toutes les 15 minutes. Départ du 8 km à 14 h, puis par vagues successives toutes les 15 minutes.

Inscriptions

Inscription avant le 4 septembre via www.gordonhighlandclash.com. 50 € pour les 13 km, comprenant notamment un tee-shirt Starsmade, une bière et une médaille (20 % de réduction pour les 1.000 premiers inscrits). 40 € pour les 8 km, avec le même package que pour la longue distance (25 % de réduction pour les 1.000 premiers inscrits).

mais aussi…

* Site Web : www.gordonhighlandclash.com * Accessible aux mineurs de plus de 16 ans. * Ravitaillements eau, sucré et salé sur le parcours et à l’arrivée. * Douches et vestiaires prévus. * Des offres de logement existent.