Running Plus de 2.000 coureursdont les ténors du Challenge Delhalle

La barre symbolique des 2.000 coureurs a été franchie dimanche matin lors de la manche carolo du Zatopek Urban Tour, une course reprise également dans le challenge du Hainaut mais aussi, et c’était une première, dans le Delhalle. En faisant l’addition du 14.4 km, du 6 km et du trail de 30 km, on arrive au chiffre de 2.064 runners.

Les trois premiers de la distance reine sont des figures bien connues du Delhalle : Benoît Paques a devancé Yahiya Oumarou et Stéphane Mouchet. Pour Paques, il s’agit d’une troisième victoire consécutive après le Val d’Heure à Ham-sur-Heure et le Jogging de la Principauté de Chimay. Le challenge est-il déjà joué ? "Je pense honnêtement que seule une blessure pourrait m’empêcher d’inscrire mon nom au palmarès", soufflait le coureur de Beaufays.

Pour la première fois, le Chimacien Stéphane Mouchet pouvait monter sur le podium d’une course du Delhalle. "Sergio Strollo, qui me devançait systématiquement, ne s’est pas donné à fond, mais j’ai eu la confirmation que la forme était là. C’est de bon augure pour les prochaines étapes !"

Stéphane était tout aussi ravi de voir lui succéder sur le podium (3e également) sa compagne, Béatrice Gérardin, aux côtés de la grande gagnante, Zaina Semlali. "Ma première victoire dans le challenge ! J’étais 2e au Val d’Heure et 5e à Chimay. Mais peu importe ma place. C’est le plaisir que je prends à courir qui est important."

Après Geoffrey Marrion sur le long l’an dernier, un autre Preslois a gagné à Marcinelle : Xavier Kortleven sur le 6 km. "Comme je ne connaissais pas le parcours, j’ai couru à l’instinct ! L’objectif était de me mettre en jambes avant la saison de piste."

Le lendemain, il allait encore s’imposer dans son village de Presles au jogging Parc&Castel. Catherine Martens, qui avait fait une grosse coupure durant l’hiver, est la lauréate féminine de cette courte distance. Elle aussi allait encore gagner le lendemain à Presles ! Quant au trail, il a été remporté par le Souvrétois Julien Robin.