Running Nicolas Iachini et Noémie Moinié se sont qualifiés à la Medieval Run, à Bouillon

La Medieval Run, qui s’est déroulée à Bouillon il y a quelques jours, est l’une des courses d’obstacles les plus populaires du pays (plus de 1.200 partants sur le 15 km). Les dix meilleurs hommes et dames classés obtenaient leur ticket pour le Championnat d’Europe qui se déroulera le 1er juillet à Amsterdam.

Noémie Moinié (71e au général, 3e dame en 1h53) et Nicolas Iachini (6e en 1h26) l’ont décroché. Pour Noémie il s’agira même d’un deuxième Euro consécutif. "Je m’étais alors classée 17e et première Belge ! Je n’avais qu’un seul désir : me qualifier à nouveau ! C’était mon seul objectif à Bouillon car je savais que ce parcours ne m’avantageait pas trop car très roulant. Et il ne comptait que 23 obstacles, soit la moitié de ce qu’il y aura au Championnat d’Europe ! Or, plus il y d’obstacles à franchir, mieux c’est pour moi ! De plus, ils seront beaucoup plus éprouvants qu’à Bouillon. Il faut le savoir quand on s’y aligne pour la première fois."

Ce qui sera donc le cas de Nicolas Iachini qui avait eu une véritable révélation l’an dernier pour sa première course du genre, qu’il a d’ailleurs remportée : l’Apocalypse Trophy à l’Eau d’Heure. "Et cette Medieval Run fut tout aussi amusante, au-delà du défi sportif qu’elle représentait", souffle le policier carolo. "Ça grimpait sans cesse, les jambes brûlaient… J’ai perdu un peu de temps sur certains obstacles mais à pied je parvenais à revenir sur ceux qui me précédaient."

Nico a désormais un mois et demi pour travailler sur le franchissement d’obstacles. "Ce championnat ne sera que ma troisième compétition du genre ! L’effort est évidemment tout à fait différent que lors d’un simple jogging. J’irai donc pour prendre du plaisir, ce qui ne m’empêchera pas de me donner à fond pour obtenir le meilleur classement possible. Je sais que j’aurai comme adversaires les meilleurs Européens qui pour la plupart font ça depuis des années."