Running Les Championnats de Belgique de trail ont livré un verdict étonnant, avec… deux lauréats

La lutte à la succession d’Olivier Remacle au palmarès du Championnat de Belgique de trail s’annonçait âpre, au cœur de la province du Luxembourg, à Nadrin, sur le trail du Hérou et ses 37 km. Le plateau présent samedi regroupait pour ainsi dire tous les meilleurs spécialistes. À commencer par Etienne Van Gasse, candidat à une dernière couronne avant de prendre du recul, sur une course qu’il connaît bien, Olivier Remacle, en quête d’un doublé, et Nicolas Bucci.

Mathieu Deville était aussi attendu mais, contraint à l’abandon une semaine plus tôt dans le Mont-Blanc, sur l’OCC, il a déclaré forfait. En son absence, comme on l’attendait, le titre s’est joué entre Remacle, Bucci et Van Gasse, qui tous trois ont rapidement salué poliment la concurrence, sur un tracé plus qu’à la hauteur de l’événement.

Une succession de difficultés à n’en pas finir avec une vingtaine de murs sur les 37 km, un parcours extrêmement technique : seul l’homme le plus costaud pouvait inscrire son nom au palmarès.

Et au final, c’est un… duo qui, bras dessus, bras desssous, a franchi la ligne, en 3 h 15, avec trois minutes d’avance sur Van Gasse. Un duo composé de Bucci et Remacle. Van Gasse avait entre-temps vu ses espoirs de titre s’envoler, en coinçant dans un énième mur peu après le second ravitaillement au 25e km.

Bucci sacré par la technologie

"Avec Nicolas, nous nous valions, et nous nous sommes accordés à deux kilomètres de l’arrivée de ne pas faire le sprint", commentait Olivier Remacle. Si ce succès est partagé avec son ami, Olivier Remacle savourait son doublé, lui qui, il y a quelques semaines encore, se contentait du vélo. "Après le marathon du Mont-Blanc, j’ai souffert d’une tendinite au tendon d’Achille, et j’ai arrêté de courir jusqu’à la fin du mois de juillet. Mais je n’ai rien ressenti, et je gagne sur le plus beau parcours sur lequel j’ai couru à ce jour en Belgique. Celui-ci était beaucoup plus exigeant qu’à Xhoffaix. Il offre vraiment tout ce qu’un traileur recherche. Et cette victoire est d’autant plus belle qu’une dizaine de membres de ma famille était présente. C’est aussi pour eux que je cours."

Même si, à l’heure actuelle, le titre de champion de Belgique a été attribué à Bucci, sa puce ayant été détectée… vingt centièmes de secondes avant celle de Remacle, ce dernier ne désespère pas de voir également son nom trôner officiellement une nouvelle fois au palmarès aux côtés de celui de son pote, puisque le jury a introduit un recours en ce sens. "Il n’y a pas de perdant mais que des gagnants, Nicolas m’a d’ailleurs donné sa coupe de vainqueur", conclut joliment Olivier Remacle.

La fédération, malheureusement serait-on tenté de dire, ne partageait pas la même vision que les deux athlètes.