Running Le coureur de Fernelmont s’est offert la populaire Corrida de Namur samedi

La Corrida de Namur, c’est le rendez-vous de tous les coureurs namurois. Une fois de plus, ils étaient nombreux, très nombreux avec plus de 1.800 coureurs au départ samedi soir. Le premier à franchir la ligne fut Raphaël Durviaux. Habitué aux accessits il a enfin réussi à remporter cette course.

"Je suis très satisfait surtout que la manière était belle. Nous sommes partis à 8 puis le groupe s’est scindé en deux. Nous nous sommes retrouvés ensemble avec les trois premiers ainsi qu’Eliott Crestan, qui termine 4e", explique le sympathique Raphael.

C’est alors au bout d’un sprint endiablé qu’il a réussi à remporter la victoire, devançant Clément Deflandre et Hamid El Mouaziz. "Ce n’est pas du tout ma spécialité mais j’ai réussi à l’emporter en faisant le sprint de ma vie. J’étais 3e au niveau de la place de l’Ange et je me suis donné à 105 % pour finalement passer la ligne en première position."

Une victoire à l’arraché qu’il a été chercher avec ses tripes. "J’ai été plus loin dans l’effort que jamais grâce à un dernier sursaut d’orgueil. On aurait dit un sprint cycliste. À l’arrivée, il m’a fallu de longues minutes pour retrouver mes esprits."

D’ailleurs, du vélo, Raphaël Durvaux en est un grand adepte, ce qui lui apporte une endurance incroyable. "Afin d’éviter les chocs et puisque j’adore ce sport, je remplace mes entraînements d’endurance par des sorties à vélo, cela me permet de travailler différemment", conclut celui qui prendra part à d’autres corridas cet hiver. Il a déjà coché celles de Gerpinnes, Ciney et Fernelmont.

Du coté féminin, c’est la réputée traileuse Juliet Champion qui s’est imposée. Elle a devancé la locale Anaïs Oulukoff et Nicole Desille.