Running Il est revenu avec nostalgie sur sa course fétiche et on peut dire que ça lui a réussi.

Il avait la banane, Geoffrey Gillet, en franchissant la ligne d’arrivée à Saint-Georges. Il venait de s’imposer pour la première fois dans une épreuve à laquelle il avait déjà participé auparavant.

"J’étais déjà au départ en 2013 et la lutte avait été super serrée avec Raphaël Durviaux qui s’était d’ailleurs imposé de façon très intelligente au sprint."

Cette année, sur la ligne de départ, de grosses pointures avec une furieuse envie de victoire, avec, entre autres, Christophe Sholzen, leader actuel du challenge Cours La Province.

"Avec mon insatiable besoin de tester mon état de forme, je suis parti d’emblée assez vite en essayant d’imposer un tempo soutenu. Après 300 mètres, j’avais déjà décroché trois de mes adversaires potentiels. Au premier kilomètre, je me suis retrouvé seul en tête et là, c’est une autre course qui s’annonce : tenir le rythme coûte que coûte, malgré les côtes et la boue, surtout que j’avais chaussé des pneus lisses."

Derrière, le contre s’organise avec Réginald Dehin et Patrick Philippe. Grâce à une bonne collaboration, les deux coureurs reviennent peu à peu sur Geoffrey. Le podium était-il déjà dessiné ? C’était sans compter sur la fabuleuse remontada de Xavier Honnay, l’athlète de l’Ocan. Il a fait parler sa jeunesse et son expérience du terrain pour passer les poursuivants et finir deuxième, privant de la sorte les organisateurs du podium 100 % MJ Sport ! Patrick Philippe, quant à lui, termine troisième, après avoir placé un effort foudroyant au 7e kilomètre.

"Cette course en solitaire ne fut pas évidente du tout, poursuit Geoffrey . Même si le parcours était quelque peu différent, j’ai pu revivre des tronçons de l’édition de 2013 qui avait vraiment été une belle bagarre. Je tiens à féliciter et remercier les organisateurs. Ils ont fait un travail formidable et ont offert une course impeccable en tous points : participation plus que démocratique, remise des prix rapide, tracé et fléchage au top !"