Running … Sauf si le Team de Valois débarque en dernière minute au Grand Jogging de Verviers ce dimanche

Ce sera encore la grand-messe de la course à pied ce dimanche à Verviers. À 15h pétantes, entre 2.000 et 3.000 coureurs seront à nouveau lâchés depuis l’avenue Mullendorf pour une balade de 13 km à travers ville et champ. Un parcours bucolique, champêtre où la moindre zone d’ombre sera mise à profit par les coureurs pour se protéger d’un astre solaire qui sera tout sauf un allier.

Sauf évidemment pour les concurrents africains du Team de Valois qui pourraient débarquer, comme d’habitude, en toute dernière minute. "Peu probable", d’après certains des organisateurs de cette 36e édition d’une des courses belges les plus populaires.

Simplement parce qu’ils se sont renseignés pour savoir s’il y avait un price-money et qu’on leur a répondu par la négative. Mais, sait-on jamais… En 2014, James Barmasei était l’invité surprise. Il devançait Florent Caelen de 1’56’’ !

Ce scénario semble peu probable mais il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… Il se dit d’ailleurs que Fita Ayanoum Gudisa s’alignera ce dimanche à Verviers. Et ça, c’est un sacré client pour les régionaux qui se mettent déjà à rêver d’un succès. On pense entre autres à Vincent Casterman, 3e en 2016 ou Ludwig Lefebvre, 5e en 2015.

Deux candidats à la victoire en l’absence de Régis Thonon, dernier vainqueur en date retenu par d’autres obligations, voire Florent Caelen, quadruple vainqueur de l’épreuve, qui ne semble pas annoncé. "Mais on n’a pas de listing cette année et c’est donc difficile de savoir qui est déjà pré-inscrit", annonce-t-on à la Ville où on avait pourtant dénombré 1.200 à 1.300 coureurs sur le 13 km et 250 pour le 5 km.

Mais revenons-en à Fita Gudisa, qui est considéré comme un épouvantail dans la région. Début d’année, il a remporté un semi-marathon en région liégeoise avant d’enchaîner avec un succès aux Crêtes de Spa. Il y a une semaine, il triomphait à Huy. Bref, s’il vient, on a peut-être déjà le nom du futur vainqueur dans la fournaise verviétoise.

Piedvache sera une fois encore le juge de paix de cette épreuve.