Running Sauf erreur ou blessure, il devrait de nouveau s’imposer sur le challenge de la Province de Liège.

Beaucoup de monde, une fois encore, pour cette manche du challenge de la Province de Liège. Un bon millier de coureurs ont pris part à cette épreuve phare du calendrier automnal. Il est vrai que la météo de ce week-end avait réchauffé les plus frileux.

À l’arrivée dans la cour de l’institut Notre-Dame de Jupille, les coureurs étaient accueillis par les applaudissements nourris d’un public nombreux. Après avoir entendu les noms de Vrancken et Whitofs, ce fut celui de Grégory Baar qui fut annoncé par le speaker du jour. Grégory était à bout et relativisait sa performance du jour. Le week-end n’a pas été de tout repos et le chrono en a pâti.

"Après un jogging vendredi et quatre heures de tennis samedi, j’ai donné ici ce qu’il me restait comme énergie mais ce ne fut pas suffisant. Malgré la défaite, j’ai bien apprécié le parcours de ce jogging exigeant et varié dans son relief."

Vainqueur du jour, Jo Vrancken savourait le moment. "Ce n’est pas la première fois que je cours ici mais je dois dire que le jogging Charlemagne est vraiment ma bête noire. Ce n’est pas un parcours pour moi. C’est la première fois que je m’impose ici. On a beaucoup couru à deux, avec Peter Withofs, qui avait même pris un peu d’avance. Vers le 7e kilomètre, j’ai réussi à le passer et j’ai couru à fond dans la descente pour prendre un peu d’avance. J’étais à du 20 km/h. Cette victoire ici a donc une saveur toute particulière. Je conforte ma place de leader au challenge et, sauf gros problème, je devrais de nouveau le remporter cette année. Je pense que ma seule présence aux courses qui restent suffira pour m’imposer."

Et comme Jo n’est pas du genre à s’asseoir sur ses lauriers, il y a fort à parier qu’il fera tout pour finir la saison sur de nouvelles victoires. Signalons enfin la superbe victoire en dames (5 km) pour la petite Amandine Binet, qui, malgré un plâtre au poignet, a démontré une fois de plus toute l’étendue de son talent.