Running

Après trois années d’absence, l'épreuve fera son retour le 15 octobre. Selon le même principe, mais dans un cadre plus vert, au stade Fallon

Voilà trois ans que la Bruxelloise, course destinée aux femmes au profit de la recherche contre le cancer du sein, avait disparu d’un calendrier toujours plus riche en événements. Elle s’apprête pourtant à faire son retour le dimanche 15 octobre prochain, selon un principe identique, mais dans un cadre renouvelé.

Caroline Van Boeckel, vous avez repris l’organisation de la Bruxelloise. Pouvez-vous nous en rappeler les fondamentaux ?

"L’objectif prioritaire demeure, au travers d’une course à pied, de sensibiliser le grand public au cancer du sein et de mobiliser les gens pour financer la recherche. C’est aussi une opportunité de se retrouver entre filles, dans une ambiance conviviale et pour une bonne cause. Ici, ce n’est pas la performance qui compte."

L’épreuve avait lieu au départ de Flagey, au cœur d’Ixelles, par le passé. Désormais, c’est le stade Fallon, à Woluwe-Saint-Lambert, qui vous servira de centre névralgique. Pourquoi ce changement ?

"Nous voulions un cadre plus vert pour l’organisation. Avec un départ depuis la piste du stade Fallon et une boucle qui emprunte notamment le Ravel, je pense que c’est réussi. Les participants ne devront traverser une route qu’une seule fois lors de cette boucle de trois kilomètres, à parcourir à une, deux ou trois reprises selon son choix."

Que devient l’argent récolté ?

"Toutes les personnes qui s’impliquent dans l’organisation sont totalement bénévoles, et nous faisons tout notre possible pour dépenser le moins d’argent pour mettre l’événement sur pied. Les bénéfices seront directement reversés à l’UCL, au profit de la recherche. Par le passé, nous parvenions à récolter environ 12.000 €. Ce chiffre, nous en sommes bien conscients vu la concurrence accrue par rapport à il y a quelques années, sera difficile à atteindre pour notre retour, mais nous serions heureux de pouvoir atteindre les 8.000 €."

L’événement s’adresse uniquement aux femmes ?

"Non. Si c’est un événement qui soutient une cause qui touche les femmes, ce n’est pas un événement féministe. Les hommes sont d’ailleurs les bienvenus dans la course, mais habillés en femmes, alors. Cela apporte une touche humoristique à la course. Tout le monde est également attendu avant et après la course. Il y en aura pour tous les goûts, même si le village qui sera monté au cœur du stade Fallon proposera divers stands s’adressant plus particulièrement à la gent féminine. Au niveau des animations, on peut également souligner un échauffement en musique par un coach avant la course et une animation d’après-course consacrée aux étirements."

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’à quand ?

"Jusqu’au jour de la course, le 15 octobre. Mais mieux vaut se pré-inscrire. Le tarif (8 €) est d’ailleurs moins cher que si l’on se présente le jour même (10 €)."


En bref

  • Quoi ? La Bruxelloise. 
  • Quand ? Le dimanche 15 octobre à 10 h 30.
  • Distances ? 3/6/9 km. 
  • Prix ? 8 € en pré-inscription; 10 € sur place. 
  • Site Internet http://la-bruxelloise.be/