Running Une nouvelle arrivée à suspense pour le challenge du Brabant wallon.

Le 34e tour de Godefroid de Bouillon a vécu… Et il a bien vécu puisque, c’est ni plus ni moins que le record de participation de l’organisation qui a été pulvérisé avec un total de 690 joggeurs au départ de l’épreuve de Baisy-Thy chère à son maître à penser, Christophe Balestrie.

La chaleur et le soleil aussi, s’étaient invités, jouant parfois de vilains tours aux participants, imposant de baisser le rythme à certains, réduisant à néant les efforts à d’autres !

Dès le départ , François Humblet a donné le tempo de la course chez les messieurs. C’était néanmoins sans compter sur Adrien Montoisy qui reviendra titiller François. Mais voilà, Humblet, c’est l’expérience et comme à Ottignies, il a pu maîtriser le final pour l’emporter dans une course qui devrait clôturer ses participations au challenge du Barbant wallon.

Rayon féminin, Kabiratou Nassam a, pour sa part, eu moins de mal puisqu’elle devance de plus de trois minutes la redoutable Virginie Vandroogenbroeck qui veille à revenir au premier plan sans brûler les étapes, toujours en délicatesse avec son tendon d’Achille…

Les anonymes du peloton, eux, se sont posé moins de questions.. Ou plutôt, se sont parfois demandé comment terminer l’épreuve dans les meilleures conditions possibles vu le temps lourd, mettant à rude épreuve les organismes. Ainsi, Dominique Jacqmin a eu la chance de compter sur la solidarité qui règne sans cesse sur le challenge : "Je dois dire merci au gentil joggeur de Grez qui m’a aidé quand je voyais des papillons… La solidarité entre les coureurs est toujours au rendez-vous."

Pour un autre concurrent, aligné sur le cinq kilomètres et visiblement un peu trop optimiste, ce sont les ambulanciers des ACS La Hulpe qui se sont montrés bien utiles, en lui évitant peut-être le pire !