Running Le leader du challenge sur les courtes distances, à l’instar de Nathalie Lecat, affiche ses ambitions

Inspiré par la remontée folle du FC Barcelone en 8es de finale de la Ligue des Champions, Alexandre Lucion s’est motivé à faire sa propre remontada.

"J’étais 5e au classement général des courtes distances du challenge provincial au moment où ce match a eu lieu", raconte-t-il. "Je me suis alors convaincu que je pouvais gagner au minimum une place après les quatre étapes suivantes et c’est ce que j’ai su faire !"

C’est donc avec le statut de leader qu’il a pris le départ du premier Jogging de l’Abbaye de Soleilmont, samedi. Et il y a engrangé son premier succès (5.6 km en 20.10). "Je tournais autour depuis le début du challenge mais à chaque fois il y avait un coureur pour m’empêcher de triompher", raconte-t-il. "Ce fut souvent Demeke Molla, d’ailleurs. Mais cette fois, cette victoire était enfin au rendez-vous !"

Le citoyen du Roeulx a retrouvé le moral après un début d’année difficile sur le plan privé. "Maintenant cela va beaucoup mieux. Et quand la tête va, les jambes suivent ! Je suis lancé. Et je pense avoir de bonnes chances de remporter le challenge ! C’est mon objectif et je ferai donc toutes les courses pour y arriver."

Sacrée chez les féminines, Nathalie Lecat a, quant à elle, engrangé son 11e succès. "Jusqu’à présent, j’ai gagné toutes les courses du challenge auxquelles j’ai participé malgré un problème à la hanche qui nécessite la prise d’anti-douleurs et des infiltrations. Deux médecins m’ont même conseillé d’arrêter la course à pied mais je ne peux m’y résoudre. J’aurais voulu faire des longues distances mais cela n’aurait pas été prudent."

Après avoir fini deuxième l’an dernier derrière Jessica Marrien, La Louviéroise veut être la lauréate finale. "Comme Jessica fait l’impasse cette année, j’ai de grandes chances d’y parvenir."

A noter que Michaël Gillain et Sébastien Mahia ont terminé la longue distance ensemble, main dans la main.