Running La première édition de jour du castle trail a connu un franc succès.

Le château de La Roche a été envahi par les traileurs du castle day trail. La cour arrière de l’édifice était presque trop petite pour accueillir les 716 participants dimanche matin, trois mois après avoir déjà eu à subir les assauts de 300 coureurs, lors d’une première édition nocturne.

Depuis le haut du château, quatre vagues ont déferlé sur une, deux, trois ou quatre boucles d’une dizaine de kilomètres chacune.

Sur 40 km, et même 42,3, la victoire est revenue au Verviétois Christophe Winkin, qui a avalé 1.400 m de dénivelé en 3 h 50’ 29’’, devançant David Liégeois, de Somme-Leuze. Ce dernier a aussi signé un chrono sous les quatre heures, 3 h 58’32.

Sur 30 km , c’est un néophyte, Sylvain Lejeune, de Trooz et encore cycliste en élite espoirs il y a un an, qui a le plus vite escaladé les murs rochois, en 2 h 42’ 20’’. L’ancien triathlète olympique Axel Zeebroeck, qui habite à deux pas de là, est monté sur la troisième marche, en 2 h 48’ 09.

Mathieu Deville, récent 2e Belge aux Championnats du Monde, et 69e au général, a aussi rehaussé le castle Trail de sa présence. Sur les deux boucles du 20 km, il a laissé son premier dauphin à sept minutes, en 1h43’40’’. On retiendra aussi la la 3e place de l’Arlonais Grégoire Dumont, sur la même distance. Ainsi que le doublé sur 10 km du jeune Salmien Maxime Willemet, qui a explosé de six minutes son chrono de nuit.

On laissera le mot de la fin à l’organisateur Thomas Gillet. "Jamais nous ne nous attendions à avoir autant de monde. Ce n’est jamais évident de mettre en place des choses qui existent déjà, ici du trail. Proposer des boucles avec à chaque fois un passage sur le bitume dans La Roche aurait pu être problématique, mais nous avons compensé en allant chercher de la technicité."