Running José Diswiscourt, organisateur, fait le point sur l’une des épreuves phares du challenge Delhalle

Les Forges de la Forêt d’Anlier, manche du Challenge Delhalle, sont aujourd’hui une référence en matière d’organisation et nombreux sont ceux à faire de longs déplacements jusqu’à Habay-la-Neuve pour prendre part à cette épreuve qui, ce samedi, fêtera ses 20 ans !

José Diswiscourt, vous êtes à la tête de l’épreuve depuis le début. Que de chemin parcouru depuis la 1re édition en 1998…

"En effet, c’est assez impressionnant. Pour la 1re édition, nous avions 360 partants, alors que l’année dernière, nous étions plus de 2.000 à l’arrivée. Secrètement, lorsque j’ai lancé cette course, j’espérais atteindre la barre des 1.000 partants parce que peu d’organisations du Delhalle y parvenaient. Mais jamais je n’aurais pu imaginer que l’on doublerait ce chiffre."

Quelles sont les clés de cette réussite ?

"Il y a plusieurs facteurs. Tout d’abord, le fait de pouvoir compter sur une équipe de bénévoles fidèles depuis le début, pour la plupart. Cela nous permet d’accueillir tout ce petit monde dans les meilleures conditions. Le parcours n’est pas non plus étranger à notre réussite. Enfin, je pointerais du doigt l’esprit de convivialité qui règne aux Forges de la Forêt d’Anlier."

Pour cette 20e édition, vous avez une attente particulière ?

"Au niveau de la participation, je serais déjà heureux si nous pouvions confirmer les chiffres de l’année dernière (NdlR : 2.101 inscrits) . Quoi qu’il arrive, on devra se limiter à 2.350. Pour le reste, sportivement, je rêve que l’on vienne battre le record d’Eric Gérome qui tient depuis 1999 avec un temps de 1h01.48 sur le parcours de 19 km."

Un parcours qui n’a d’ailleurs pas changé au fil des ans...

"À quelques mètres près, c’est le même. On le travaille chaque année pour qu’il soit en état et si la météo ne joue pas le même mauvais tour que l’année dernière, le tracé sera superbe et à 98 % du parcours dans les bois."

Des petites nouveautés quand même pour cette édition anniversaire ?

"Des surprises avec un site de départ/arrivée relooké. De nouveaux groupes musicaux pour les animations le long du tracé à raison d’une animation tous les 2,5 km. Et toujours les bières de la région à déguster pour ceux qui le souhaitent aux ravitaillements. Nous avons aussi mis un système de parking + navette pour éviter les bouchons dans Habay."

Que peut-on vous souhaiter pour ce samedi ?

"Un maximum de pré-inscrits pour faciliter notre travail, une météo clémente, la présence de beaucoup d’amis venant parfois de loin pour être à nos côtés et une ambiance aussi bonne que lors des 19 précédentes organisations."