Running Ce vendredi 22 septembre à 20 h sera donné le départ des 10,30 km de Schaerbeek. Cela tombe bien : c’est une heure parfaite pour faire du sport !

Une journée dure vingt-quatre heures. On est bien d’accord ! Ce que l’on sait moins, c’est qu’à l’intérieur de notre organisme tout bouge pendant cette période : la production d’hormones, l’activité cérébrale, l’appétit, la température.

Il y a quelques mois, le magazine Zatopek avait mené une passionnante enquête sur d’éventuelles relations existant entre ces rythmes appelés "circadiens" et les performances sportives (Lire Zatopek no34, mai-juin-juillet 2015). Cette science appelée chronobiologie a permis quelques découvertes importantes, notamment sur le fait que les athlètes sont plus performants le soir que le matin. Au cours de ces soixante dernières années, deux athlètes seulement ont battu un record du monde en matinée : l’Américain Parry O’Brien à Los Angeles en 1956 au lancer du poids et la Britannique Fatima Whitbread au javelot en 1986 aux championnats d’Europe de Stuttgart. Tous les autres tombèrent l’après-midi ou en soirée.

Pourquoi ? Les chronobiologistes évoquent notamment la température des muscles qui grimpe progressivement tout au long de la journée, jusqu’à atteindre un pic aux alentours de 18 h. Même chose pour la souplesse. Elle est maximale entre 16 h et 22 h. Enfin, la coordination est généralement meilleure même si l’on trouve évidemment des personnes chez qui ces multiples paramètres évoluent différemment. En pratique, ces cycles varient d’une personne à l’autre.

Pourquoi 10,30 ?

Et vous: êtes-vous du soir ou du matin? Vendredi prochain, les habitants de Bruxelles et des alentours auront une bonne occasion de le découvrir en participant au 10,30 km de Schaerbeek. Pourquoi une distance aussi bizarre ? En réalité, les organisateurs se sont inspirés du code postal de la commune. Pour la deuxième édition, ils ont aussi légèrement modifié le tracé qui - avec un peu d’imagination il est vrai - ressemble désormais à un trèfle à trois feuilles avec une première boucle dans le parc Josaphat, une seconde vers l’école no1 et une troisième qui mène les coureurs jusqu’à l’intérieur du superbe hôtel de ville que les coureurs auront donc le privilège de traverser. Quant à la tige du trèfle, elle correspond à un aller-retour entre le stade du Terdelt où sera donné le départ et celui du Crossing aux abords duquel les coureurs passeront à plusieurs reprises.

Au menu, deux distances : le fameux 10,30 km et une épreuve sur cinq bornes seulement pour ceux qui sont à la recherche d’un objectif moins ambitieux. Les enfants de trois à douze ans sont également les bienvenus pour des petites courses adaptées à leur âge, sur la piste d’athlétisme du Terdelt. L’année passée, la course avait rencontré un franc succès. À partir de la deuxième édition, on peut parler d’une nouvelle tradition !


En bref

  • Quoi? Les 10,30 km de Schaerbeek. 
  • Où.  Stade Terdelt - Place Terdelt, 1. 
  • Quand ? Le 22 septembre à partir de 19 h. 
  • Distances ? 5 et 10,30 km. Courses enfants 400 et 800 mètres Prix 10 km : 10 € en préinscription (date butoir 21/09) - 11 € sur place; 5 km : 8 € en préinscription (date butoir 21/09) - 9 € sur place. Courses enfants : 2 € sur place. 
  • Plus d’infos ? www.zatopekmagazine.com, onglet "Je cours"