Running Le Herstalien raccroche après 30 ans de pratique

"En septembre dernier, j’étais en vacances en Espagne avec Joëlle, mon épouse. Depuis 30 ans, je cours sur piste, sur route, dans les labourés… Il y a eu comme un déclic, un trop-plein… Et j’ai décidé d’arrêter…"

La décision de Patrick Reyners (52 ans) a été, comme dans Koh-Lantha, irrévocable ! Pourtant, décider ainsi de mettre fin à 30 ans de course à pied n’a pas été chose aisée. D’autant qu’il sortait d’une excellente saison. "J’ai participé cette année à 31 courses et j’ai terminé à 30 reprises sur le podium en vétérans 2. Aux 10 km de Liège, à l’Urban Tour (Liège), au jogging de Verviers… Je ne voulais pas faire la saison de trop mais surtout terminer en beauté…"

Elle s’est achevée le 1er octobre dernier à Liège lors des 10 km avec une seconde place en V2 "derrière un Bruxellois très costaud. La victoire et le titre francophone sur 10 km qui allait avec aurait été la cerise sur le gâteau mais j’ai tout donné jusqu’à la ligne d’arrivée".

La course à pied, c’est une discipline de sacrifice si on veut performer et ce, quel que soit le niveau… "Je m’entraînais douze fois par semaine les dix premières années. Je suis monté jusqu’à 210 kilomètres en une semaine pour préparer un marathon. Il y a la piste, les côtes quand on prépare une course telle que Verviers. Et puis, il y a l’aspect diététique et les sorties restos qui vont avec ou… sans."

En arrêtant le judo et en se mettant à la course à pied, au départ sans prétention, jamais Patrick Reyners n’aurait imaginé cette trajectoire. Au-delà des déceptions liées aux abandons, des joies de faire descendre les chronos, le Herstalien aura trouvé grâce à la course à pied "un travail, un réseau de connaissances et un club construit il y a 18 ans grâce à l’aide de Jean Namotte. Aujourd’hui, la septantaine de jeunes de 4 à 17 ans qui le composent s’entraînent le mercredi et le samedi".

Et, dans le prolongement de ce travail avec les jeunes, il se verrait bien créer un Team Reyners afin d’amener "des jeunes d’Herstal, de 23 -24 ans, qui j’ai convaincu de faire du jogging d’améliorer leur niveau".