Running Quelles sont les bonnes pratiques nutritionnelles à adopter au réveil pour les coureurs ? Belgium running vous donne quelques éléments de réponse

On entend souvent dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Pour Louise Deldicque, il ne faut pas prendre cet adage au pied de la lettre. "Il faut répartir les calories sur la journée. Certains n’arrivent pas à manger le matin, cela varie d’une personne à une autre. L’important est de manger le plus tôt possible et d’étaler, plutôt que de prendre seulement un ou deux gros repas sur la journée", explique-t-elle. Il faut également varier ses repas. "Il ne faut pas tomber dans un régime extrême, il faut manger de tout."

Ne pas abuser des compléments

Mais alors, de quoi doit se composer le petit-déjeuner idéal ? "Pour les sportifs d’endurance, il faut prendre une quantité d’hydrates de carbone importante. Pour ce faire, il y a de nombreuses possibilités, tout en privilégiant la variété, afin d’éviter de se lasser. Cela peut être des céréales, un fruit, des tartines de pain complet, manger un peu de tout permet d’éviter les carences."

Pour éviter certains problèmes dus à des manques de micro-nutriments, certains n’hésitent pas à ajouter à leur alimentation des compléments alimentaires. "Ce n’est pas indispensable s’il n’y a pas de carence avérée. Beaucoup de personnes en prennent mais c’est avant tout commercial. Il en va de même pour le milk-shake de protéines. Il vaut mieux rester sur des aliments naturels et adapter son déjeuner."

Pour cela, la physiologue du sport préconise certains bons conseils. "Les jus de fruits fraîchement pressés sont remplis de vitamines, pour les protéines on peut facilement les retrouver dans un yaourt ou encore dans un verre de lait." Certains aliments sont pourtant à déguster avec parcimonie. "Il ne faut pas abuser des croissants, pains au chocolat et Nutella. L’idée n’est pas de s’en priver totalement mais il faut rester raisonnable."

Le Jour J

Reste encore une question, quand manger, surtout avant une compétition ? En général, il faut manger environ trois heures avant le départ mais il n’y a pas vraiment de règle. "Cela dépend du profil du coureur. Il faut avant tout se connaître et s’entraîner à manger le matin pour éviter les problèmes liés à une mauvaise digestion." Pour éviter des troubles intestinaux pendant la course, Louise Deldicque a quelques conseils à retenir. "Le jour J, l’idéal est d’éviter les fibres. Par exemple, prendre du pain blanc plutôt que du pain complet. Le café est à proscrire tout comme les aliments gras car c’est assez difficile à digérer. Enfin, les jus de fruits juste avant le départ sont à éviter."