Running

Un total de 4.000 participants, dont le Nivellois Younes Darrazi qu a remporté le semi-marathon sous la chaleur

Après 1 h15 d’efforts, Younes Darrazi franchissait la ligne d’arrivée place Mansart à La Louvière, ponctuant le semi-marathon en première place sous la chaleur, que n’ont pas supporté beaucoup de coureurs. Nombreux furent d’ailleurs ceux qui ont dû être pris en charge dès l’arrivée par la Croix-Rouge, qui n’a pas chômé en ce dimanche après-midi.

"C’est vrai que la chaleur a rendu la course compliquée", souffle le Nivellois, en pleine préparation pour le Championnat de Belgique sur piste (1.500 et 5.000). "Mais je suis parti directement avec le leader du 11 km (NdlR : les deux distances sont parties en même temps. Le 6 a lui été lancé 10 minutes plus tard). Et à la séparation des deux parcours, je me suis retrouvé seul. Ce n’était pas facile."

L’athlète du CABW, 21 ans, a toutefois réussi à résister au retour de Benoit Haegeman qui a mis plus d’une minute avant de franchir la ligne dans une édition à nouveau record pour les Louviérois. Le peloton du 6 km était en effet encore plus volumineux que l’année précédente et, au total, la barre des 4.000 participants fut dépassée si l’on tient compte des 1.000 dossards chez les enfants le matin.

"Les 30 ans sont donc une belle année", se félicitait Céline Laforge, de la Maison du Sport. "Le départ déplacé place communale et le départ différé du 6 km ont permis d’aérer la course. C’est donc un point positif, comme les points de ravitaillement qui avaient été renforcés au vu de la chaleur."

Chez les dames, Catherine Martens a pris sa revanche, en 1h31, par rapport à l’année dernière, édition lors de laquelle elle avait terminé 2e. Mais ce n’était pas sa principale motivation. "Non, du tout. Je viens surtout parce que j’apprécie beaucoup les organisateurs : Vincent, Céline et tous les autres", souriait-elle malgré les traces d’un effort intense sous une température avoisinant les 30°.

Dès le dernier coureur arrivé sur la place Mansart, devenue par moments un embouteillage géant pour runners, la Maison du Sport planchait déjà sur la 31e édition.