Running Pour sa première participation à la Fontinoise, il a dominé l’épreuve des 14 km.

C’était la fête du village mais aussi la fête du trail avec trois magnifiques parcours proposés à des coureurs chaque année plus nombreux. Sur le 8 km, victoire assez aisée de Louis Monville qui s’est imposé avec 3 minutes 30 d’avance sur ses concurrents.

"J’ai trouvé le parcours très agréable et plutôt roulant. Comme je reviens de blessure, j’ai opté pour la petite distance, c’était plus raisonnable." Isabelle Vranken (Esneux) est la première dame sur le 8 km. "C’est mon deuxième trail, en fait. J’ai fait beaucoup de basket et je me suis orienté vers la course à pied il y a trois ans à peine. J’ai voulu tester le trail et je dois dire que ça me plaît beaucoup. On se prend au jeu de la compétition et ça devient vite une nécessité, tout en demeurant un plaisir. Je vais sans doute m’engager d’ici peu sur des distances plus longues."

Sur le 14 km , Victor Richard était à Fontin pour la première fois. "Je m’occupe aussi avec ma société du chronométrage de la course. Sur ce trajet assez roulant, il fallait être très attentif au balisage. Je me suis d’ailleurs égaré deux fois. J’ai attendu Jean-Pierre Baudinet (2e) qui m’a indiqué le chemin. J’ai perdu de précieuses secondes et j’ai placé mon effort dans la dernière côte. Je suis content car c’est ma première course depuis cinq mois. Le boulot m’a en effet privé d’entraînement mais la condition est restée bonne."

Jean-Pierre Baudinet se montrait très satisfait en passant le portique d’arrivée. "Je gagne une place et améliore mon temps de quatre minutes par rapport à l’édition 2016. Le parcours était très gras et j’avais opté pour des chaussures slick car je savais que l’arrivée était roulante et je pouvais gagner un peu de temps sur le final. Victor est toujours devant moi mais avec mes 49 ans, je trouve que c’est un bon résultat, et finir deuxième dans son village, c’est valorisant."