Brabant Wallon

Le Tubizien a apprécié le parcours binchois. Mais il n’a rien pu y faire

Ludovic Robeet ne l’avait pas caché ! Au championnat de Belgique de cyclisme sur route ce dimanche à Binche, il comptait y aller au culot car pourquoi ne pas y croire ? Très justement d’ailleurs, car pour un cycliste, cela n’aurait aucun sens de prendre le départ sans vouloir bien faire…

Mais voilà, entre le dire et le faire, encore faut-il en avoir l’occasion… "La course ? Cela a été très usant, comme prévu. Si mes sensations étaient vraiment bonnes, j’en ai malheureusement trop fait pour essayer d’aller dans une bonne échappée… Et forcément, j’ai payé ces efforts inutiles en fin de course..."

Il est vrai que , d’habitude, au National, une échappée se dessine et ensuite la course se calme. Mais cette fois, à Binche, il n’en a rien été… "Probablement en raison du très grand nombre de participants. C’est inhabituel mais voilà, étant donné que les équipes continentales non professionnelles étaient admises au départ, le peloton était étoffé et surtout, tout le monde voulait être dans l’échappée… Du coup, ce qui devait arriver arriva, il n’y en a pas réellement eu !"

Ce qui n’a donc pas fait les affaires du Tubizien qui a néanmoins trouvé le parcours très beau ! À présent, Ludovic regarde vers le futur et la suite de sa saison… "Je roulerai à Oetingen ce mercredi puis une période de repos est programmée… Je pense qu’elle me fera le plus grand bien. Je suis en forme mais je manque de fraîcheur. Après ce repos, j’ose espérer que j’aurai toujours le même niveau mais avec ce petit quelque chose en plus qui me permettra d’obtenir de bons résultats ! "

Néanmoins, il faudra encore voir quelles seront les sélections décrochées par Ludovic car, en juillet et août, les épreuves sont rares, les organisateurs étant frileux de proposer quelque chose alors que le Tour de France occupe tous les esprits…