Brabant Wallon

Grand animateur de l’épreuve de Perbais, le Brabançon wallon a eu un souci mécanique lors du sprint

Il y avait du monde ce mercredi, jour férié, pour le 24e Grand Prix André Flahaut disputé à Perbais pour les élites sans contrat et espoirs, à l’initiative de l’infatigable Royal Étoile Club Walhain de la famille Mathy.

53 coureurs, et pas n’importe lesquels ! De bons Brabançons wallons, mais aussi des coureurs du Top belge ou encore le champion d’Algérie de Sova Natura4Ever, qui ont animé une course disputée à vive allure.

Il faut l’écrire, le tracé proposé par les organisateurs est loin d’être aisé. De multiples relances, des petites bosses ou des descentes rapides qui font que les coureurs filent à toute allure.

Dans un premier temps, Lionel Taminiaux (Ago Aqua Service) a tenté sa chance, mais sans succès. C’est ensuite son équipier, le Chastrois Félix Dopchie, qui a essayé de s’enfuir, mais en vain. On a également vu le coureur de la formation continentale de Luc Mayné, Laurent Evrard, très actif.

Un peu avant la mi-course, Lionel Taminiaux a remis le couvert avec trois autres coureurs et non des moindres : Sven Noels, Lennert Teugels et Andrew Leigh. Le quatuor s’entend comme larrons en foire même si l’avance ne dépassera jamais les 50 secondes. Car derrière, piégés, les coureurs de T-Palm, en nombre, ont décidé de mener la poursuite. Aligné en file indienne, le peloton va souffrir jusqu’à la fin de l’épreuve mais, malheureusement pour T-Palm, sans jamais parvenir à rentrer sur la tête de course.

Avec une vingtaine de secondes d’avance, Lionel Taminiaux et ses trois adversaires du jour vont se disputer la victoire. Le Jodoignois est visiblement le plus costaud, mais au moment de lancer le sprint, un souci mécanique va survenir, empêchant le coureur Ago Aqua Service de défendre ses chances. Il échouera à la quatrième place. C’est Sven Noels (VP Consulting) qui s’imposera à l’issue d’une course menée à toute vitesse !