Brabant Wallon C’est finalement à Berchem Sport que le Wavrien évoluera la saison prochaine

Avec 18 buts et 11 passes décisives cette saison avec Wavre, les performances d’Ilias Hamdi ne sont pas passées inaperçues. De quoi attirer les regards de clubs évoluant à des niveaux plus élevés, comme… le Beerschot. "Plusieurs clubs sont entrés en contact avec moi, dont le Beerschot. Je suis resté près de deux semaines en test là-bas et tout se passait plutôt bien puisque j’étais parvenu à convaincre Hernan Losada et le directeur technique. Ils m’ont ensuite présenté au coach Marc Brys qui m’a laissé ma chance et semblait convaincu par mon potentiel", débute Ilias Hamdi.

Le joueur a vite trouvé sa place dans la cité anversoise. "J’ai marqué un but au bout de cinq minutes avec la réserve et j’ai osé me frotter aux professionnels."

Malheureusement pour lui, le transfert ne s’est pas fait. "Je pense que j’avais convaincu l’entraîneur, mais il a décidé de quitter le club pour rejoindre Saint-Trond. J’avais alors le choix d’attendre, au risque de rater la préparation et de me retrouver sans club, ou d’accepter la proposition d’un des clubs qui me suivaient."

Hamdi a opté pour la deuxième solution en signant à Berchem Sport. "Ils me suivent depuis un petit temps. Ils descendent en D2 amateurs mais ont pour ambition de remonter au plus vite. Ils comptent sur moi et j’ai été séduit par leur projet."

Une simple étape avant de signer chez les pros ? "J’ai prouvé lors de mon test au Beerschot que j’en avais les qualités."

Rester à Wavre n’était donc pas une option. "J’ai fait ce que j’avais à faire à Wavre. Je remercie le coach pour sa confiance et tout ce qu’il m’a apporté. Mais à 22 ans, je dois prendre mon envol."