Brabant Wallon Les Rebecquois ont fait le gros dos avant de faire parler la poudre

Sans être brillants, les Rebecquois sont repartis du stade Robert Urbain avec les trois points et un capital confiance au zénith. Malmenés pendant une bonne heure, ils ont eu le mérite de ne pas s’écrouler au contraire de leur adversaire qui n’a pas supporté l’égalisation et qui s’est mis à faire n’importe quoi.

Chaabi, en loupant un penalty après 12 minutes, avait déjà tiré la sonnette d’alarme mais les joueurs de Fred Stilmant avaient du mal à contenir leur adversaire et ils finissaient par céder en vue du repos. Les reconversions offensives locales étaient mal gérées à la reprise et Bernier faisait preuve de sang-froid pour remettre les siens dans le coup. Chalal, le déroutant Walbrecq et le bosseur Lorenzon finissaient le travail.

"On a connu des difficultés pendant la première partie du match mais on est au RFB qui est un candidat au titre et c’était très compliqué", avouait le T1 après le match. "On a peut-être montré trop de respect et à la pause, je sentais qu’il y aurait des espaces dont on devait profiter. On ne venait pas spécialement pour gagner ici car si je veux me tenir à mes objectifs, à savoir la colonne de gauche, on sait que c’est surtout à la maison qu’on devra prendre des points. En marquant quatre buts, en ayant deux tirs cadrés et deux autres contrés de justesse, on a la preuve qu’on a joué le jeu."

Grégory Dufert

Francs Borains : Vandermeulen, El Barkaoui, Leclercq, Botoko, Mendy (87e Galofaro), Kouame, Lai, Bakala (73e Bruylandts), Ba, Renquin (66e Zorbo), Chaabi

Rebecq : Lahaye, Provost, Delsanne, Leemans, Mendez, Herbecq, Walbrecq, Figys (87e Fixelles), Chalal, Lorenzon (90e+2 Malela), Bernier (77e Wallaert)

Arbitre : M. Winski

Avertissements : Herbecq, Mendy, Lorenzon, Kouame, Figys

Les buts : 39e Renquin (1-0), 61e Bernier (1-1), 71e Chalal (1-2), 75e Walbrecq (1-3), 79e Lorenzon (1-4).