Brabant Wallon Amaury Toussaint sera aux commandes d’un tout nouveau groupe

Après une saison calamiteuse, voire cauchemardesque, le RRC Waterloo repart sur de nouvelles bases. Le club cher à Olivier Houben est rétrogradé en P1, mais un nouveau projet a vu le jour.

"À l’exception du gardien Martins et des jeunes du club, Saliba, Dupont et Sow, les joueurs qui ont participé à cette campagne malheureuse sont partis. Nous avons donc constitué un tout nouveau groupe, sous la houlette d’Amaury Toussaint, très heureux de ce retour au club, lui qui y fut joueur, mais aussi, déjà, entraîneur, avant de reprendre le flambeau pour la saison à venir", nous signale d’emblée le manager sportif, qui fut bien aidé dans cette tâche importante et qui n’a jamais ménagé ses efforts. "Le retour aux manettes d’Amaury s’est confirmé rapidement, dès le mois d’avril. Il n’était pas le seul candidat au poste d’entraîneur, mais il entrait le mieux dans le cadre défini. Il y avait une réelle volonté de faire revenir quelques anciens. Son adjoint sera Jérôme Patris, également ancien joueur du club. J’ai ressenti une véritable dynamique positive et c’est plutôt bon signe pour le futur", expliquait encore l’homme fort de Waterloo.

Les paroles d’Anthony Kitenge, le président du club, allaient évidemment dans ce sens. "Après des années compliquées, j’ai décidé en décembre 2017 de relever un challenge. Notre objectif est de remettre le club à flot et de redorer son image dans le paysage du football belge. Le club est précipité en P1, mais il est parfois préférable de faire un pas en arrière pour deux autres vers l’avant."

Le président insiste également sur les notions de dévouement, d’implication et d’investissement des membres du club, sans oublier d’évoquer le développement des jeunes ni de souligner l’importance du travail de l’ombre accompli par les bénévoles.

Tania Ice, une chanteuse bruxelloise et fidèle supportrice, était également présente lors de la présentation du nouveau groupe et viendra chanter en certaines circonstances.

La reprise des entraînements est fixée au 16 juillet, à raison de quatre séances par semaine.