Brabant Wallon Jérôme Clercq a sauvé les Brainois en début de match face à Aische


 Sans un Jérôme Clercq déterminant entre les perches, Braine n’aurait certainement jamais eu l’occasion de revenir au score face à Aische. Le portier brainois s’est offert deux belles parades durant le premier quart d’heure, remportant ses deux face-à-face avec les attaquants adverses. "Ça me fait plaisir de sortir 2-3 ballons chauds. Je montre à ma défense que je suis là pour l’aider", confie le gardien brainois.

Malheureusement pour lui, il y a eu ce but un peu bizarre inscrit par Aische. "C’est un manque de chance. La balle frappe le poteau et elle revient dans les pieds du joueur. Heureusement, on a eu la bonne réaction dans la foulée avec cette égalisation."

Mais finalement, Braine n’a pas pu arracher la victoire. "C’est un résultat frustrant mais on doit aussi reconnaître qu’on n’a pas bien joué. Notamment durant les 30 premières minutes."

Premier objectif atteint

Une première période au cours de laquelle les Brainois ont abusé de longs ballons. "Cela ne faisait pas partie des consignes. Au contraire. On devait poser le jeu au sol, ce qu’on a très bien fait après le but d’Aische et les montées au jeu des remplaçants. Après le bon travail usant des titulaires, ils ont apporté un peu de fraîcheur à l’équipe."

Au bout de trois matches, Braine affiche un bon bilan de 7 sur 9. "On avait un objectif de 7 sur 9 et finalement, cet objectif est atteint, même si on a un goût de trop peu après ce partage. Après, pour des promus, c’est évidemment un bilan positif."

De quoi s’offrir un premier choc face à Namur le week-end prochain, sans la moindre pression. "On veut continuer sur notre lancée, prendre match par match, engranger un maximum de points pour se sauver le plus rapidement possible. À commencer par ce match à Namur où nous aurons pour ambition de prendre des points et prouver que l’équipe a du répondant. Sur un plan plus personnel, j’espère pouvoir continuer à aider l’équipe en gagnant des points."