Brabant Wallon L’Ajax, Porto ou l’Atlético ont impressionné les observateurs du tournoi qui s’est déroulé dans les installations du RJ Wavre

Malgré les températures très élevées, notamment le samedi, les jeunes participants de la BW Cup ont assuré le spectacle lors de cette 7e édition d’un événement qui ne cesse de gagner en qualité. Les observateurs ont été marqués par les prestations des représentants du FC Porto. Des petits génies du football, faisant honneur à la réputation de la qualité de la formation dispensée dans leur club.

Et que dire des prestations de l’Ajax Amsterdam ou encore de l’Atlético qui n’ont pas laissé indifférent? Des Madrilènes que les U10 du Wallonia Walhain ont eu l’honneur d’affronter. "On a été impressionné par l’Atlético. C’était tout simplement une autre dimension pour nous. C’est là qu’on voit que la formation à l’étranger est loin devant la nôtre", confie Gilles Hodiamont, le coach des jeunes Walhinois.

Un Walhain qui s’est bien comporté durant sa phase de groupes, mais l’essentiel n’était pas là.

"C’est une chance unique pour nos jeunes et surtout une magnifique expérience pour eux d’affronter des équipes d’un niveau qu’on n’a pas l’occasion de croiser durant la saison. Ce genre de match, c’est l’occasion d’apprendre et de progresser. Affronter des formations européennes, c’est bien plus enrichissant que nos rencontres de championnat."

L’Ajax fut également l’une des grandes équipes du tournoi. Une formation ajacide que les joueurs du RWDM ont pu défier. "Malgré les défaites, c’est une belle aventure pour les gamins d’affronter des équipes du top européen et belge. Pour le RWDM, ça fait du bien de nous revoir dans des tournois d’un tel niveau. Nous progressons doucement, mais il y a encore du boulot", concède Michel Vossaert.

Du boulot , les organisateurs de cette BW Cup 2018 en ont abattu pour offrir un tournoi de qualité. "Nous avons été très impressionnés par l’Ajax et Porto. Le tournoi commence à se faire une belle réputation hors de nos frontières et notre récompense, c’est de pouvoir accueillir de tels clubs dans nos installations", se félicite Christophe Van Beneden.