Brabant Wallon Le tournoi du TC 1310 fut une fois de plus à la hauteur des espérances

Avec l’un des prize money les plus importants pour un cinq étoiles, le Wilink Open organisé par le TC 1310 à La Hulpe, est un rendez-vous incontournable de l’été. Pour cette 12e édition, 550 joueurs et joueuses ont foulé les courts la hulpois, offrant du beau spectacle aux nombreux spectateurs (ils étaient près de 1.000 dimanche).

Il faut dire que les tableaux Messieurs 1 et Dames 1 étaient bien garnis, avec une victoire de Julien Dubail sur Romain Barbosa chez les messieurs alors que Sofie Oyen prenait le meilleur sur Klaartje Liebens dans un remake de la finale 2017.

Avant ces finales, il y a aussi eu celle du double, remportée par la paire Malisse/Braeckman. "Après une carrière au haut niveau, c’est sympa de jouer uniquement pour le plaisir", a confié Xavier Malisse après sa victoire.

Mais le Wilink Open, ce n’est pas que des têtes d’affiche. Il y a aussi de très nombreux joueurs de qualité dans les autres catégories. Et si les jeunes ont brillé, on note le succès des catégories Messieurs 35.1, 35.2, 45.1 et 45.2 où de nombreux joueurs du club la hulpois se sont illustrés. On pense à Marc Milcamps, trésorier du club, vainqueur en M.55.2 et demi-finaliste en M45.2 face à… son frère, Manuel. "Je menais 5-3 dans le dernier set quand je me suis rendu compte que j’allais devoir jouer deux finales le lendemain. Le temps de cogiter, mon frère menait 6-5 et j’ai laissé filer le match", sourit-il.

Au-delà de ses belles performances, Marc Wilcamps se félicite de la réussite du tournoi de La Hulpe. "Le Wilink Open offre le plus gros prize money de la région pour un 5 étoiles, ce qui attire évidemment de bons joueurs."

De quoi assurer également la bonne réputation d’un club qui se porte à merveille. "Tout fonctionne bien, tant l’école de tennis, que l’ASBL et l’horeca. Cette réussite, on la doit à un comité qui fonctionne comme une entreprise, où tous les membres sont actifs."

Des membres déjà tournés vers la 13e édition qui devrait à nouveau offrir du beau spectacle.


Julien Dubail, v ainqueur en MM1:  "Une bataille physique"

"C’est la troisième fois que je gagne ce tournoi à La Hulpe, plus que deux et j’égalerai le record de Wauters. Il a fallu batailler sur le plan physique en finale et je suis bien content de ne pas avoir dû disputer de troisième set. C’était une finale très spéciale puisque nous sommes amis et du coup, comme nous nous connaissons par cœur, nous savons pratiquement où l’autre va déposer la balle."