Brabant Wallon

Le karateka a décroché sa qualification pour les Jeux olympiques de la jeunesse

Une semaine après avoir réalisé l’exploit d’atteindre la finale du tournoi d’Umag, synonyme de qualification pour les Jeux olympiques de la jeunesse, Quentin Mahauden est un peu descendu de son nuage.

À 17 ans, l’un des grands espoirs régionaux du karaté belge a validé l’un de ses plus grands objectifs de la saison.

"C’est un rêve qui est devenu réalité", confie le Rebecquois. "Maintenant, il va falloir aller chercher un résultat là-bas."

Disputés en Argentine en octobre, les JOJ permettent aux jeunes sportifs de découvrir une version miniature de la compétition aux cinq mythiques anneaux. Mais pour y prétendre, Quentin s’est arraché en Croatie dans un tournoi qualificatif. "Ça se disputait sur deux journées. Les finalistes de la première étaient directement qualifiés alors que le reste était repêché pour le 2e jour", dévoile-t-il. "Pour ma part, j’ai été battu au 3e tour par un Turc. Je n’étais pas dans un bon jour le samedi. Pour dimanche, je savais que c’était ma dernière chance, j’ai alors tout donné." Avec le résultat qu’on connaît.

Habitué aux grands championnats avec une participation à un Mondial et à plusieurs Euro, Quentin va maintenant concentrer sa préparation estivale pour ne pas louper l’événement argentin en octobre.

"Pour cela, il n’y a pas de secret, il faut travailler. On est huit par catégorie, je vais donc analyser au travers des vidéos mes sept concurrents. Mais je les connais presque tous."

Revenu de Croatie avec une médaille autour du cou, il entend bien faire de même au retour d’Amérique du Sud.

"Si j’atteins déjà le podium, ce sera une réussite. Pour y arriver, je ferai comme je le fais tout au long de l’année : je m’entraîne 5-6 fois par semaine et une semaine avant le tournoi, je stoppe."

Avant l’Argentine, Quentin Mahauden prendra des vacances bien méritées et tentera de réussir ses examens de seconde sess en néerlandais et en anglais.