Brabant Wallon

Une compétition qui amène "un peu de fraîcheur"

Nouvelle compétition pour les quatre meilleurs clubs belges de la défunte saison, la Benecup débute ce samedi.

Au programme pour La Hulpe et le Roc : des adversaires néerlandais. Si les Ottintois de Damien Couvreur évolueront en Belgique contre Oemoemenoe, La Hulpe se déplace à T’Gooi.

Au premier septembre, cette compétition belgo-néerlandaise arrive peut-être un peu tôt.

"Oui un peu mais on essaie de s’adapter, précise Alexandre Palacci de La Hulpe. On a notamment fait une préparation un peu plutôt mais bon, malheureusement, le calendrier des vacances scolaires ne bouge pas, lui. On a donc essayé d’anticiper."

Malheureusement , ses troupes ne seront pas forcément au complet mais cela ne l’empêchera pas d’avoir un groupe compétitif. "On devait de toute façon établir une liste de 35 joueurs alors on s’arrangera avec ceux qui ont des examens ou des vacances."

Chez le voisin brabançon, on essaie de voir le bon côté des choses. "Ça amène un peu de fraîcheur pour les clubs", commence Manu Descamps, l’adjoint de Damien Couvreur. "Au moins, ça te change de tes habitudes et tu rencontres d’autres clubs. Pour nous, cela ressemble surtout à de très bons tests et amicaux. Nous avons regardé des vidéos de nos adversaires, c’est plutôt physique même si je crois que cela reste de notre niveau. Nous n’avons pas forcément bouleversé notre préparation. Alors que nous avons un peu changé notre système de jeu avec l’arrivée de Damien. Les joueurs doivent encore s’adapter."

Alors que la Benecup se termine déjà fin du mois de septembre avec la finale, le championnat est déjà dans leur tête. "Gagner la Benecup n’est pas forcément un objectif même si nous jouons toujours pour gagner", ponctue Alex Palacci.