Brabant Wallon Les Brabançons wallons avaient remporté la première édition du Championnat de Belgique

Le sixte, ou minifootball, était en fête ce week-end dans les installations du RFC Perwez. Dès le vendredi, 12 équipes se disputaient la Coupe de Belgique. Une compétition remportée par Ligny avec une victoire en finale face à Corbais. Ways-Genappe, tenant du titre, ne terminant qu’à la 3e place.

Le dimanche, la formation de Sixte Ways-Genappe était de nouveau en action, cette fois-ci pour disputer la finale du Championnat de Belgique. Une finale réunissant les quatre meilleures équipes du championnat, que Sixte Ways-Genappe avait gagné la saison dernière lors de la première édition. "Arriver dans ce carré final était clairement notre objectif puisque nous étions tenants en titre du trophée", confie Sébastien Bauwens, responsable de l’équipe.

Une formation qui a vu le jour, comme toutes les autres, avec l’envie de s’amuser entre amis. "C’est une compétition accessible à tous, avec cette possibilité d’accéder à la Champions League, ce qui reste très intéressant pour des joueurs amateurs comme nous."

La Champions League justement, Ways-Genappe y a participé la saison dernière. "Même si cela a été un moment très difficile avec trois défaites en phase de groupes, ce fut une chouette expérience. On a pu affronter des grandes équipes de la discipline et mesurer le fossé qui nous sépare du niveau européen. Des équipes avec une véritable structure alors que nous restons des amateurs."

Un fossé que Ways-Genappe souhaite combler dans les années à venir. "On veut de nouveau participer à cette Champions League et essayer de passer cette phase de groupes. Après, comme nous ne sommes que des amateurs, c’est difficile de s’entraîner spécifiquement pour ça. Mais grâce à un championnat belge dont le niveau augmente, nous avons de quoi progresser."


La Belgique a rivalisé avec l’Angleterre

Samedi, notre équipe nationale disputait son tout premier match amical international à domicile. Pour l’occasion, les Red Snakes recevaient la sélection anglaise. Un gros morceau avec lequel nos représentants ont rivalisé, ne s’inclinant que 3 buts à 4, manquant de réussite en frappant les montants à quatre reprises. “Il n’a manqué que la chantilly sur le gâteau, souffle Jonathan Dethier. On a livré une superbe prestation, avec un match plein de tension, du physique et de la vitesse. C’était une belle propagande pour notre équipe nationale. Il n’a manqué que la réussite mais cette prestation est encourageante pour la future Coupe d’Europe.”

Un Euro qui aura lieu en août prochain et pour lequel la Belgique peut se montrer optimiste. “L’objectif sera de passer la phase de groupes, ce qui nous qualifierait pour la Coupe du Monde.”