Brabant Wallon Le club de Louvain-la-Neuve propose un tournoi familial et convivial au succès grandissant

Avec 277 participants, le tournoi organisé par le TC Le Parc à Louvain-la-Neuve peut être qualifié de réussite. Un tournoi à l’image du club convivial et familial, apprécié par les joueurs. "On a vécu une belle semaine. Malgré la chaleur, on a eu un beau taux de participation et un nombre d’inscrits sensiblement plus important que lors des précédentes éditions. Ce tournoi, c’est un peu comme le club, un endroit pour faire de belles rencontres", se félicite Marie Tielemans, la juge-arbitre.

Pour un club de tennis comme Le Parc, il faut aussi trouver sa place aux côtés des gros tournois de l’été. "Les plus petits tournois trouvent assez facilement leur place dans le calendrier car il y a une bonne collaboration avec les plus gros tournois justement. On s’adapte un peu par rapport à eux mais on se met d’accord sur les horaires."

C’est l’une des missions de Marie Tielemans, juge-arbitre pour la toute première fois. "C’est une découverte pour moi qui suis joueuse au club. C’est très sympa, ça permet de rencontrer plein de gens et de voir le tennis d’une autre manière. Je découvre l’envers du décor et tout ce qu’implique l’organisation du tournoi."

D’un côté plus sportif, on a assisté à de belles rencontres tout au long de la semaine, notamment avec un tableau Messieurs 1 de qualité où l’on a retrouvé un certain Kevin Farin en finale. "J’ai vécu une bonne semaine avec des matches de qualité. Cela n’a pas été si facile que ça pour moi, à l’image de mon tout premier match face à un jeune joueur très prometteur, qui m’a mis tout de suite en jambes", confie celui qui a débuté le tournoi avec le statut de tête de série n°2.

Au fil de la semaine, Kevin Farin est monté en puissance, pour se retrouver en finale. "Je me suis senti de mieux en mieux au fil des matches, pour me retrouver disputer ma deuxième finale de l’été."

De quoi bien lancer la saison du joueur du Set Wahis. "Je me sens assez bien en ce moment, avec de bons résultats. C’est toutefois plus dur d’enchaîner avec le travail et puis je continue à donner des cours au sein de mon club. Je m’occupe notamment d’un groupe d’Américains, en collaboration avec une académie en Floride."