Brabant Wallon

Après des mois de galère, le Bruxellois retrouve le sourire et la confiance

Cette deuxième édition du tournoi Futures, doté de 15.000 dollars, a tenu les spectateurs du TC Odrimont en haleine tout au long de la semaine. Des rencontres de qualité, des joueurs au tennis offensif et de belles surprises, voilà les principaux ingrédients d’un tournoi réussi.

Un tournoi au cours duquel les spectateurs ont assisté au brillant parcours d’un certain Omar Salman. Loin de faire partie des favoris, le Bruxellois a grandi au fil des matches dans ce tournoi, jusqu’à se retrouver en finale face à son pote, Germain Gigounon.

Une finale 100 % noir-jaune-rouge, remportée par Omar Salman sur le score de 7-6, 6-1. "C’est compliqué de se retrouver en finale face à un ami. On s’entraîne de temps en temps ensemble en Espagne, on participe à des tournois tous les deux là-bas, je savais que j’allais avoir un match compliqué. Finalement, je pense avoir bien géré les débats tout au long de la rencontre."

Une finale à l’image de sa semaine, pleine de gestion, d’application et de sérénité. "Pourtant, ça n’a pas été une semaine facile, pour la simple et bonne raison que je ne voulais pas jouer, pour des raisons personnelles. Là, je me retrouve lauréat de ce tournoi, quelque chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Je suis très content de cette belle surprise."

Cette victoire, elle va faire du bien à celui qui courait après un succès depuis près de deux ans. "Je n’avais plus gagné de tournoi depuis 2016, avec une année 2017 catastrophique. Je suis donc content d’avoir retrouvé un bon niveau de jeu et d’avoir pu battre des bons joueurs durant cette semaine."

Une sorte de consécration pour celui qui a bien entamé l’année 2018. "Je joue très bien depuis le début de l’année mais je n’avais pas encore été très bien payé sur certains tournois. Cette semaine, j’ai trouvé la régularité qui me faisait défaut ces derniers temps. J’espère que cette victoire va m’apporter de la confiance pour les prochains tournois, notamment lors des deux prochains que je vais jouer en Espagne."


Un 25.000 dollars en 2019

Organisé pour la deuxième fois, le tournoi international du TC Odrimont a offert une belle affiche avec un bon mélange entre joueurs belges et étrangers. Les organisateurs annoncent déjà qu’ils repartiront pour une troisième édition en 2019, malgré un prize money qui devra passer de 15.000 à 25.000 dollars. "La Fédération internationale va changer le règlement pour l’année prochaine. Les premiers tournois avec des points ATP débuteront à 25.000 dollars, du coup, si on veut attirer des joueurs en recherche de points ATP, nous devrons augmenter le prize money . Ce sera un gros défi, que nous allons relever", confie Alfonso Gonzalez, le directeur du tournoi.