Brabant Wallon Son premier Championnat d’Europe restera comme une expérience hors du commun pour l’athlète de Wauthier-Braine

Elle s’appelle Christine George, elle habite Wauthier-Braine et elle… ne fait pas partie de la belle liste d’athlètes qui ont ramené une médaille pour la Belgique des Championnats d’Europe de Glasgow !

Néanmoins, comment passer sous silence la participation de cette triathlète du Brabant wallon dans une épreuve aussi relevée.

C’est en triathlon sprint que Christine George a défendu les couleurs belges à Glasgow. Au final, une 23e place alors qu’elle aspirait à un Top 20 mais, surtout, une belle expérience internationale qui devrait lui servir l’an prochain à Lausanne où se tiendront les Championnats du Monde pour lesquels elle est qualifiée !

Arrivée sur place le jeudi, Christine George a effectué minutieusement les reconnaissances, sachant que son point faible est le vélo. Le Jour J, le petit moment d’émotion passé une fois la tenue nationale enfilée, focus sur la course. Après avoir tout donné, c’est la satisfaction qui domine. "En natation, j’ai vécu un départ impressionnant sous une musique stressante. Je me suis dégagée assez vite de mes voisines mais ça partait vite. J’ai posé ma nage mais j’ai perdu un peu le nord dans un des derniers virages. 13’06 pour 800 m et en 15e place."

"J'ai beaucoup appris"

Le vélo est son point faible et cela se confirma au fil des tours. "Je suis pourtant bien partie, j’ai dépassé quelques concurrentes mais j’ai perdu du temps sur les u-turn serrés que je ne maîtrise pas. Finalement, j’ai fait le 32e temps de ma catégorie."

Pour clôturer , la course à pied. "Malgré un vélo assez lourd pour les jambes, je suis bien repartie sur le plat et j’ai dépassé pas mal de concurrentes pour terminer avec une moyenne à 4’29/km (15e temps) . J’ai déjà couru plus vite sur un sprint mais c’était à plat."

Au final, une superbe course, avec une très belle expérience. "J’ai beaucoup appris et je confirme que le vélo reste à bosser."