Brabant Wallon

Séverine Brabander a été élue à la présidence du CA de la LBFR fin de semaine passée

Licenciée au Rugby Club de La Hulpe, Severine Brabander a été élue à la présidence du la Ligue belge francophone de rugby, mardi soir. 

Maman de deux enfants dont un en première année senior au RCLH, Séverine Brabander remplace Laurent Otten, président depuis 14 ans réélu l’an passé mais désireux de prendre un peu de recul. Elle siègera donc à la présidence du conseil d’administration de la Ligue ces trois prochaines années. 

"Nous allons travailler dans la continuité de ce qui a été mis en place l’an passé", explique celle qui était déjà vice-présidente de l’institution forte de plus de 8.000 licenciés en Fédération Wallonie Bruxelles.


L'accent sur le haut niveau

Parmi les chantiers en cours, la nouvelle présidente et son équipe veulent mettre l’accent sur le sport de haut niveau. "Notre volonté est de donner la priorité sur le haut niveau, principalement en rugby à sept car le 15 est géré par la Fédération nationale. L’objectif étant que leur travail ait des répercussion concrètes sur les clubs francophones à court et moyen terme, notamment via le travail fourni par le centre de formation de haut niveau de Liège, au Blanc Gravier." A ce titre, la Ligue est à la recherche d'un nouveau directeur technique.

On le sait, les U14 n’évolueront plus en formule championnat la saison prochaine. "On va mettre en place des petits tournois entre trois clubs à chaque fois. L’idée est de les préparer pour le championnat U16. Il s’agit d’une demande de la majorité des clubs. Cette décision a été prise par la commission des jeunes de la LBFR. Nous allons tester cette formule à la rentrée et verrons en fin de saison si on la pérennise ou pas."

Un dernier changement potentiel concerne une modification de la formule du championnat régional. Un projet a été présenté au clubs concernés, la Ligue attend leur retour pour prendre une décision et la valider en CA.

Séverine Brabander rappelle enfin la création, récente, de commissions spécifiques selon les compétences de chacun des membres du CA. "Nous avons mis en place des commissions chargées de travailler les aspects financier, sportif, le championnat régional, les jeunes, le secrétariat." 

Cette dernière commission sera d’ailleurs gérée par un autre pilier du RCLH : Anne-Françoise de Moffarts, ancienne secrétaire du RCLH et maman du capitaine de l’équipe première de La Hupe Louis de Moffarts.