Brabant Wallon Le Villersois a remporté la MB Race. Soit une épreuve de 100 km pour 5.000 m D +

Julien Delaet s’est offert le week-end dernier une belle ligne à son palmarès en décrochant la MB Race, une des courses de montagne les plus réputées en VTT, qui affiche 100 km pour près de 5.000 mètres de dénivelé positif.

"Cette victoire à Megève est très importante pour moi", confie le Villersois. "Il s’agit d’une victoire sur une des courses de montagne les plus difficiles à laquelle j’ai pu participer !"

Après la déception du championnat de Belgique où, pourtant favori, il avait été disqualifié pour une erreur involontaire de parcours, le biker avait à cœur de tourner la page. En choisissant Megève et une MB Race se définissant elle-même comme "la course VTT la plus difficile au monde", le Villersois avait opté pour une course prestigieuse, sélective, avec un parcours proposant tous les ingrédients pour se faire plaisir ! "Ce sont aussi des paysages magnifiques et un défi hors norme pour tous les mordus de VTT."

Mégève avant la Colombie 

Si le garçon espérait un podium, c’est finalement la victoire qui a récompensé ses efforts. "C’est une première victoire au scratch pour moi cette saison. Une victoire qui fait un bien fou au moral après la grosse désillusion d’il y a deux semaines. Habituellement, je suis attiré par le parcours extrême de 140km (avec 7.000m de D + !, NdlR), mais j’avais cette année l’envie de marquer le coup sur le parcours intermédiaire de 100km et 5.000m de D +. Je visais au départ le podium scratch, mais, à mon arrivée à Combloux, aux environs de la 12e position scratch UCI, personne ne s’était encore installé sur la plus haute marche du podium ! J’en ai donc profité pour m’imposer au bout de 6h48 d’efforts devant mon ami Sébastien Pelé, que je félicite au passage !"

Ainsi reparti dans une courbe positive, Julien Delaet lorgne à présent sur la seconde partie de la saison qui le mènera vers d’autres somptueux décors.

"Je vais d’abord prendre un peu de repos pour digérer les dernières semaines très chargées. Ensuite, j’aurai la chance de participer à une course à étapes en Colombie : la Leyenda del Dorado. Pour moi, ce sera la première fois que j’aurai l’occasion de découvrir les magnifiques paysages sud-américains."