Bruxelles Le gardien du RWDM a conservé ses filets inviolés à 13 reprises et ne compte pas s’arrêter là

En n’encaissant pas le moindre but face à Durbuy, Anthony Sadin a réalisé sa 13e clean sheet de la saison. Un détail pour beaucoup mais pas pour le gardien molenbeekois qui espère atteindre la barre des 15 d’ici à la fin du championnat. "Cette 13e clean sheet a mis du temps à arriver, mais elle fait du bien. J’ai beaucoup travaillé pour ça et puis le coach a vraiment insisté là-dessus. Son objectif et le mien, c’est de ne plus encaisser le moindre but d’ici à la fin de la saison car, même si on possède la meilleure défense de la série, on a encaissé un peu trop de buts à mon goût ces derniers temps", confie le portier du RWDM.

Face à Durbuy, et malgré un titre déjà en poche, les Molenbeekois avaient à cœur de livrer une prestation sérieuse et de faire la fête avec leur public. "On avait tout d’abord envie de se reprendre par rapport au match de l’Olympic. Même si nous avons été sacrés champions samedi dernier, nous étions très déçus de notre match et de la défaite."

Même si elle fut rapidement oubliée et que la fête fut longue pour les joueurs. "On s’est tous réveillé lundi avec le même sentiment de soulagement. Il y avait aussi énormément de fatigue, mais nous avons pu nous reposer et ça s’est vu face à Durbuy. Nous étions frais, nous avons proposé un bon football et surtout, tout le monde a pris du plaisir. Que ce soit les joueurs sur le terrain ou les supporters en tribunes, tout le monde s’est amusé. Il y avait tout pour faire la fête et nous en avons bien profité."

Une fête qui se poursuivra encore durant deux semaines, avec un déplacement à La Calamine dimanche et puis la réception de La Louvière lors de l’ultime journée, l’occasion de gonfler encore un peu plus les statistiques d’une saison pleinement réussie. "La fête est totale en ce moment, c’est pour vivre des moments comme ceux-là que l’on joue au football."