Bruxelles Agrandir le stade actuel pourrait être envisagé dans les années à venir, selon Thierry Dailly

La renaissance du RWDM, il y a trois ans, a fait le bonheur des supporters. Très vite, ils ont retrouvé leur place dans le Temple. Un stade Edmond Machtens qui n’a cessé de vibrer au cours des trois dernières saisons et qui veut continuer à vibrer dans les années à venir, certains caressant le doux rêve d’un jour revoir leur stade accueillir les équipes de l’élite.

Pour y arriver, le chemin est encore long mais la direction prépare le terrain. 

"Je viens de demander un audit complet de notre stade auprès du ministère en charge de ce genre de dossier", indique le président Thierry Dailly. "Une fois que nous aurons reçu leur rapport, nous saurons sur quels points nous devons travailler pour améliorer notre stade. Si nous arrivons jusque-là, le but est d’être prêt le jour où nous accéderons à la D1B et à la D1A. Je veux éviter toute catastrophe en s’y prenant à la dernière minute."

En attendant, le stade Machtens va recevoir un bon coup de neuf. "On va rafraîchir complètement le stade, refaire les sanitaires, peut-être refaire les sièges de la tribune l’Écluse et, surtout, refaire tout le socio et les vestiaires des jeunes afin que nos membres et nos supporters viennent au stade dans de bonnes conditions. Ensuite, en fonction des budgets, on refera les business de la tribune Goethals. Sans oublier l’installation des panneaux publicitaires led le long du terrain afin d’offrir plus de visibilité à nos sponsors."

Thierry Dailly a également un autre grand projet en tête. "À terme, on sait que si on continue à monter, il faudra peut-être agrandir le stade. Des possibilités existent, notamment en ajoutant une tribune côté rue Charles Malis. Ce n’est pas encore d’actualité mais je pense que l’année prochaine, en concertation avec la commune, j’oserai me pencher sur ce qui est possible."