Bruxelles Formé au White Star, à Mouscron et à Malines, Patrick Platteuw est remonté sur un terrain, après deux ans d’absence

Promu en P1, Boitsfort s’est offert un premier succès sur la pelouse d’Ixelles dimanche. "Nous étions bien organisés, nous n’avons pas pris trop de risques et avons inscrit deux buts qui nous ont permis de l’emporter, même si nous avons été mis en difficulté par les géants ixellois sur corners", analyse Patrick Platteuw.

Ce succès, il permet surtout à Boitsfort de remettre les pendules à l’heure. "Beaucoup ont fait de nous l’équipe la plus faible du championnat au moment d’analyser les forces en présence dans la série. Nous avions donc à cœur de leur prouver que nous ne sommes pas si faibles que ça. Et cette première victoire le prouve."

Pour cette première saison en P1, Boitsfort aura pour mission de se sauver, tout en peaufinant son apprentissage. "Nous n’avons pas vraiment établi d’objectifs précis à atteindre. Comme nous ne jouons pas pour perdre ou réaliser des nuls, on veut gagner le plus de match possible."

Pour Patrick Platteuw, cette saison à Boitsfort est celle du retour. Après deux années d’absence, le défenseur remonte sur les terrains de football. "J’ai laissé le football de côté après mon passage à Waterloo il y a un peu moins de deux ans. Comme je faisais des études de tourisme, je suis parti en Erasmus et j’ai effectué plusieurs stages à l’étranger."

Avant Waterloo, Patrick Platteuw a pourtant connu un joli parcours lors de sa formation. Des débuts au White Star, et puis des passages par Mouscron et Malines, avant d’effectuer un retour au sein du club étoilé. "J’ai vécu deux belles expériences à Mouscron, où j’ai connu le Futurosport, et puis à Malines. Je suis ensuite revenu au bon moment au White Star, lorsque John Bico avait besoin de mettre des jeunes sous contrat. Si je n’ai pas vraiment joué, j’ai vécu la vie de footballeur pendant deux ans."

Un chapitre qu’il a toutefois refermé, lui qui cherche désormais un emploi en tant que représentant commercial. "C’est un choix de vie."