Bruxelles L’attaquant du RWDM n’avait pas encore trouvé le chemin des filets depuis la reprise, c’est désormais chose faite

Le troisième but du RWDM face à Pepingen-Hal aurait pu paraître anecdotique dans une victoire assez facile des Molenbeekois. Seulement voilà, il a été inscrit par un certain Jean-François Mbuba. Meilleur buteur de D2 amateurs la saison dernière, l’attaquant du RWDM n’avait pas encore trouvé le chemin des filets depuis la reprise. Du coup, ce but, suivi d’un second en fin de partie, il l’a vécu comme une libération. "Je courais après ces deux buts depuis plusieurs matches maintenant. Depuis le début de la préparation, je ne parvenais pas à trouver mes repères et je dois bien reconnaître que je me cherchais un peu. Je n’ai toutefois rien lâché, malgré les occasions ratées, et j’ai enfin été récompensé ce week-end", confie l’attaquant molenbeekois.

Lorsqu’un buteur ne parvient pas à marquer, le doute s’installe rapidement. "Le doute fait partie de la vie de tout attaquant. Je n’ai pas été en réussite durant les matches amicaux, j’espère ça ira mieux lors des matches officiels et que je pourrai poursuivre dans la lignée de cette rencontre de Coupe de Belgique."

Jean-François Mbuba le sait, il se doit d’être performant, d’autant que Nico Binst, arrivé cet été, a déjà inscrit huit buts depuis la reprise. Mais la concurrence semble saine, entre deux attaquants qui ont même été alignés ensemble sur le front de l’attaque samedi. "On parle beaucoup, on essaie de se comprendre et pour le moment, on se trouve assez facilement sur le terrain. On ne parle pas de concurrence entre nous deux. Peu importe qui joue, le plus important, c’est que l’équipe gagne le plus de matches possible."