Bruxelles Le RSD Jette accueille 16 nouveaux joueurs pour se sauver en D3 amateurs

Dans un mois, le RSD Jette entamera la préparation de sa saison en D3 amateurs. Un nouveau défi que René Kruys a minutieusement préparé, avec une campagne de transferts active puisque le président jettois a acté seize arrivées : Ricardo Monteiro, Alexandre Karagiannis et Thomas Karagiannis (Woluwe-Zaventem), Kevin Sampaio et Taylor Hakiki (Waterloo), Nathan Doyen (Lasne-Ohain), Nicolas Bodart (Lebeke), Carlos Queimadelas (BX), Ivan Ruiz Cerquera (Asse), Rinor Asani (Kosova), Rafael Gaudi (Crossing), Alfa Kashama (Tempo Overijse), Oussama Lokman (Diegem), Adam Jamouchi (Tubize), Jean-Marie Rusingizandekwe et Laurent Schmidt (libres).

"Avec cette équipe, on espère vivre une saison tranquille et éviter la relégation. On n’est pas montés à l’échelon national pour le quitter dans un an", prévient René Kruys.

Cette saison en D3 amateurs sera celle de la découverte pour Jette. "Je n’ai aucune expérience de cette série. Je ne sais pas encore dire si notre équipe y tiendra la route, mais nous serons plusieurs clubs à découvrir cette série. Je pense à Saint-Symphorien, Fosses ou Stockel, ce qui me fait dire que nous avons une chance d’éviter les trois dernières places."

Si René Kruys est conscient que son équipe ne jouera pas un rôle en vue, il pointe les favoris. "Tournai devrait jouer les premiers rôles, il faudra également suivre le comportement du Léo, qui disposera d’un effectif de qualité. Mais, pour moi, Braine sera l’un des grands favoris. Ils avaient déjà une équipe au-dessus du lot en P1 et ont réalisé des transferts extraordinaires."

Dans cette D3 amateurs, Jette aura droit à quelques derbys. "Sept clubs sont issus de Bruxelles ou du Brabant wallon, ce qui devrait nous offrir de belles affiches."

Au-delà de l’équipe première, René Kruys a revu sa politique concernant la P3. "Nous avions décidé de n’y inclure que des jeunes mais l’expérience ne s’est pas déroulée comme nous le souhaitions puisque nous avons terminé à l’avant-dernière place. On a donc décidé d’encadrer nos meilleurs jeunes par quelques joueurs d’expérience, tout en y ajoutant les arrivées de quelques jeunes barrés dans de plus grands clubs."