Bruxelles

RWDM - Renaix en Coupe de Belgique ce samedi à 19h30 - L’ancien attaquant du Lierse a déjà inscrit neuf buts depuis son arrivée à Molenbeek

Nico Binst, c’est LA bonne trouvaille des dirigeants du RWDM. Libéré de tout contrat après la faillite du Lierse, l’attaquant, qui compte une quarantaine d’apparitions en D1B pour une dizaine de buts au compteur, a apporté toute son expérience du football professionnel.

Du haut de ses 26 ans, celui qui a porté les couleurs de Hamme, de l’Antwerp et du Lierse est venu au RWDM pour relever un nouveau défi. "J’ai connu de fervents supporters à l’Antwerp et au Lierse, je ne suis pas dépaysé à Molenbeek. Ce soutien est un véritable plus qui permet à un joueur de donner encore plus sur le terrain" , confie-t-il.

À son arrivée, l’attaquant reconnaissait qu’il avait accepté de rejoindre le RWDM pour retrouver son meilleur niveau. "Après deux saisons où mon temps de jeu fut assez réduit, j’avais besoin de temps de jeu pour retrouver mon meilleur niveau, celui qui m’a permis d’accéder au football professionnel. Mon arrivée au RWDM, c’est une sorte de nouveau départ, et si tout cela me permet de marquer beaucoup de buts pour aider l’équipe, j’en serai ravi."

Force est de constater qu’il ne lui a pas fallu longtemps pour retrouver ses sensations de buteur, puisqu’il a déjà inscrit neuf goals depuis le début de la préparation. "C’est un bon début pour un attaquant. Je suis content d’avoir déjà trouvé le chemin des filets, mais surtout de trouver certains automatismes avec mes équipiers."

On pense à son association avec Mbuba, plutôt convaincante dans un système à deux attaquants face à Pepingen-Hal. "Je suis content qu’il ait pu inscrire ses premiers buts. C’est important pour l’ensemble de l’équipe, car on a besoin de lui pour tirer le groupe vers le haut."

À l’image de Nico Binst, c’est tout le RWDM qui monte petit à petit en puissance. Ce samedi, face à Renaix, l’équipe passera un nouveau test. "Avec tout le respect que j’ai pour les équipes rencontrées jusqu’ici, nous avons joué contre des formations qui nous étaient inférieures. C’est bien pour se mettre en jambes, mais il faut désormais passer un cap afin d’être prêts pour le début du championnat."