Bruxelles Les Bruxellois n’ont jamais pu épouser le tempo imposé par leur adversaire. Des leçons sont à tirer au plus vite

Si ces nonante minutes endurées en bord de Lys doivent servir de point de repère et préfigurer la future campagne du RWDM, celle-ci s’annonce bien moins exaltante que la précédente. Plus encore que les chiffres cinglants, c’est l’absence de répondant dans les courses et dans les duels qui a été criarde.

Le scénario aurait-il été différent et la note moins salée si Bova avait remporté son face-à-face avec le portier flandrien à la 43e, avant que Deinze ne fasse 3-0 sur la relance ? Possible mais pas certain.

Estomaqué, le président Thierry Dailly avait des difficultés à s’en remettre au moment de dresser un constat de carence à tous les niveaux : "Trop de joueurs ont évolué en dessous de leur niveau. La marge de progression est encore énorme. Des chiffres pareils ! C’est une balafre !" (sic)

Ne discutant bien sûr pas la supériorité de l’adversaire, il nous confiait encore : "Notre force était notre football. Sur ce coup-ci, il a fallu courir et pédaler pour essayer de jouer juste." Un biathlon qui a viré au cauchemar : "C’est clair, nous ne sommes pas encore pros. Pas question toutefois de faire des folies financières…"

L’entraîneur, Drazen Brncic, était également bien conscient du chemin restant à parcourir dans ce nouvel univers impitoyable qui attend le RWDM : "Tout le monde, moi y compris, on se doit de se poser les bonnes questions. Pour l’instant, ce type d’adversaire, ça va trop vite pour nous…"

Lucide et réaliste, il enchaînait : "Quelque part, et c’est le seul point positif, mieux vaut qu’une telle claque nous arrive maintenant pour pouvoir mieux nous situer par rapport aux équipes du top. Et puis, la vérité d’aujourd’hui n’est pas forcément celle dans un mois. J’ai fait passer un message. J’espère voir une réaction rapide et collective pour grandir au travers des difficultés. Il faut beaucoup plus en tout cas…"

Deinze : Vandenberghe ; De Greff, Boone, Libbrecht ; Goossens, Le Postollec ; Brulmans, Challouk, Van Walle (66e De Schutter) ; Tarfi (66e Lallemand), Mertens (83e Mézine).

RWM : Sadin ; A. Cabeke, Ruyssen, Vandiepenbeeck (80e Célestine), G.Cabeke ; Liard, Mabika ; Brouckaert (72e Bah), Kindermans (59e Cissé), Bova ; Binst.

arbitre : M. Silvrants.

avertissements : De Greef, Vandiepenbeeck.

les buts : 5e Mertens (1-0), 23e Brulmans (2-0), 43e Mertens (3-0), 46e Brulmans (4-0), 63e Tarfi (5-0), 79e Lallemand (6-0).